Enseignement : L'anglais devient langue utilitaire

Publié le par Alain GYRE

Enseignement : L'anglais devient langue utilitaire

1-anglais.jpg

La première promotion de l'English Access Scholarship Program (EASP) à l'Ambassade des Etats-Unis, sortie le 23 janvier dernier

L'anglais gagne petit à petit une place privilégiée dans la société malgache. Après le milieu universitaire, c'est la jeunesse qui se l'approprie comme outil en vue d’une réussite professionnelle.

Ils parlent l'anglais couramment et sans complexe. Ce sont des jeunes qui viennent d'obtenir leur baccalauréat et qui ont suivi un an et demi de cours d'anglais à l'English Teaching Program à Antsahavola, dans le cadre d'un programme financé par l'ambassade des États-Unis, l'English Access Scholarship Program. La langue de Shakespeare est devenue incontournable s'accordent à dire les 45 jeunes qui ont brillamment réussi l'examen final. Ils ont, d’ailleurs, reçu leur certificat, le jeudi 24 janvier, dans les locaux de l'ambassade américaine à Andranomena.
« Je voudrais poursuivre mes études aux États-Unis »,
« L'anglais me sera bien utile pour mon avenir professionnel », « L'anglais est, aujourd'hui, un outil incontournable, tout comme l'informatique », autant de réponses qui illustrent le nouveau rapport de la jeunesse malgache avec l'anglais. Un rapport plutôt d’ordre utilitaire.
Communiquer
La prolifération des cours d'anglais à tous les coins de rue témoigne de cet engouement grandissant pour cette langue auparavant « crainte » par rapport au français, langue de l'administration et des intellectuels. La mondialisation de l'économie requiert, aujourd'hui, des compétences linguistiques qui dépassent la maîtrise de la seule langue de Molière.
« La langue anglaise acquiert une place de plus en plus prédominante au sein de notre société. Rien que pour solliciter une bourse d’études, il faut une bonne maîtrise de l'anglais », témoigne Tiana Nantenaina Andriantsialonina, un nouveau bachelier.
Lors de son allocution à la sortie de promotion de ces premiers sortants de l'English Access Scholarship Program, Brett Bruen, conseiller à la communication et aux affaires culturelles à l'ambassade américaine, a qualifié l'anglais de « un outil pour entrer en contact avec les États-Unis » mais aussi pour « communiquer avec le monde ».
« L'anglais est un outil qui va vous permettre d'avoir ce que vous voulez et de construire ce que vous désirez. Continuez de le parler et de le développer. Nous sommes là pour vous accompagner en mettant à votre disposition la bibliothèque qui sera installée à l'American Center », a-t-il lancé.

Où faire les études de la langue ?
Le CNELA
Le Centre national d'enseignement de la langue anglaise (CNELA), sis à Antsahabe, propose des cours d'anglais standard en quatre niveaux. Les cours ont pour objectif d'améliorer les quatre compétences en anglais : l'écrit (writing), la lecture (reading), l'écoute (listening) et le parler (speaking). Actuellement, il propose également des cours spécifiques comme le Business English et les cours d'anglais à la carte (pour les sociétés, organisations,...).
Aujourd'hui, le nombre d'étudiants avoisine le millier, incluant les étudiants réguliers et ceux qui suivent des cours à la carte. Après le niveau III, les apprenants décrochent le CNELA First Certificate. Après le niveau V, c'est le CNELA Advanced Certificate qu'ils obtiendront.

L’ETP
L'English Teaching Program (ETP), à Antsahavola, prodigue des cours réguliers à cinq niveaux et du Business Course en cinq modules. L'admission se fait par test de niveau gratuit. Les candidats pris en charge par des sociétés ou organisations sont prioritaires.
L'ETP est le représentant exclusif à Madagascar du TELP (Test of English Language Proficiency), du Test de niveau de compétence et du Test of English for International Communication (TOEIC) de l'Educational Testing Service (ETS) aux Etats-Unis. Les cinq niveaux sont sanctionnés par trois certificats (Pre-advanced, Advanced 1 Certificate, Advanced 2 Certificate).

L’EASP
L'English Access Scholarship Program (EASP) est un programme de l'Ambassade des États-Unis en faveur des adolescents issus de milieux économiquement défavorisés. Le cursus dure deux ans et se déroule à l'English Teaching Program d’Antsahavola. D'une valeur de 75 000 dollars, ce programme d'apprentissage est axé sur l'acquisition de la langue anglaise avec un accent particulier, sur la présentation orale et la compréhension auditive. D'une durée de 400 heures, il aborde également la culture et le développement personnel.

Domoina Ratsara

Samedi 02 fevrier 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

Sarika Taniah Rasolofomanantsoa 10/02/2017 11:58

Bonjour,
J'aimerais m'inscrire à CNELA ,
Comment y faire?

Alain GYRE 10/02/2017 14:25

frappez sur votre moteur de rechetche: cnela madagascar inscription, vous pouvez aussi obtenir des renseignements via facebook cnela

rova 14/01/2015 05:20

maintenant le cnela a lance ces cours en ligne destine surtout pour ceux qui sont loin de la capital et ceux qui travail et qui ne peuvent pas se deplacer

RAZAKARIVO 03/03/2016 14:45

travailleur n'habitant pas la capitale, comment ferais-je pour suivre ce cours en ligne?

Natacha RATRIMOSALAMA 22/01/2016 14:22

Bonjour!
Je suis intéressée par ces cours en ligne car je travail travaille en plein temps, comment s'inscrire?

Alain GYRE 27/02/2015 11:07

J'ai reçu une demande, pourriez-vous y répondre, Merci
Bonjour,
pourriez-vous me donner de renseignement à propos du cours à distance chez CNELA,et je voudrais m'inscrire.
Cordialement.

-- envoyé par maminirina miora henintsoa (harilazamamy@yahoo.fr)