Environnement: première récolte de mahampy à Mandena

Publié le par Alain GYRE

Environnement : Première récolte de Mahampy à Mandena

Samedi, 07 Juillet 2012

Protéger l’environnement, tout en donnant à la population locale des activités génératrices de revenus. C’est maintenant une réalité grâce au partenariat efficace entre Rio Tinto QMM, à travers son équipe chargée spécialement de l’environnement et les villageois de Mandena, un des sites d’exploitation d’ilménite à Fort-Dauphin. Il s’agit plus exactement du projet de plantation de mahampy (sorte de roseaux destinés à la fabrication de paniers et d’objets artisanaux) dans les marécages qui sont préservés aux alentours des gisements.

Un projet qui fait le bonheur des paysans de 3 villages bénéficiaires. En l’occurrence, Ampasinahampoana, Mandromondromotra et Mangaiky, lesquels ont procédé le jeudi 28 juin dernier à la récolte de mahampy sur une surface totale de 4 hectares. Une récolte couronnée de succès car elle a fait l’objet de plusieurs années de recherche par des spécialistes issus de Rio Tinto QMM, en collaboration avec les villageois.

Un résultat prometteur pour les paysans, notamment les femmes bénéficiaires. Surtout quand on sait que le mahampy est une matière très utilisée notamment dans la vannerie, une activité qui procure des revenus à la population rurale. En tout cas, la plantation de mahampy répond non seulement au souci de préservation de l’environnement, mais contribue également à l’amélioration de niveau de vie des tresseuses dans les villages environnants du site minier.

Des tresseuses qui étaient venues en masse lors de cette première récolte où l’on a également vu la présence des membres du Comité de Base (COBA ) constitué par les représentants des usagers de la zone de Mandena et du Comité de Gestion de Mandena assurant la gestion de la zone de conservation et le marécage de mahampy. A noter que la première plantation a été faite par une centaine de communautés locales lors de la réhabilitation du site minier à Mandena. Une grande première dans le domaine de la conservation de l’environnement associé au développement local.

R.Edmond

Midi Madagasikara

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article