Exportation d'Ambatovy: une première cargaison de 40 tonnes métriques

Publié le par Alain GYRE

Exportation d’Ambatovy : Une première cargaison de 40 tonnes métriques

samedi 10 novembre 2012

 chargement_de_la_premiere_cargaison_de_nickel_d_Ambatovy_-_.jpg

Quarante (40) tonnes, c’est la première cargaison de nickel expédiée par Ambatovy ce jeudi 8 novembre 2012. La première expédition de cobalt est attendue sous peu. C’est ce qu’on apprend ce vendredi 9 novembre d’un communiqué parvenu à la rédaction et dans lequel le président d’Ambatovy, Mark Plamondon, exprime sa satisfaction. Ce premier envoi de nickel raffiné a quitté le port de Toamasina à bord du navire MSC Mekong River, à destination du marché international où il est déjà côté en bourse.

chargement_de_la_premiere_cargaison_de_nickel_d_Am-copie-1.jpg

« Ce premier envoi de produit fini est une étape importante pour Ambatovy, tout comme elle l’est pour Madagascar. Le nickel est destiné à devenir le principal produit d’exportation du pays, plaçant Madagascar parmi les plus grandes nations productrices de nickel », a-t-il déclaré, tout en réitérant que cela « constitue un événement historique pour Madagascar ». Le raffinage à Madagascar même du nickel et du cobalt fait bénéficier au pays des valeurs ajoutées économiques de cette exploitation, contrairement à la pratique habituelle notamment en Afrique Sub-saharienne, où le minerai brut est exporté directement pour être raffiné ailleurs.

 

Il faut avouer qu’en dépit des critiques, Ambatovy est une valeur pour l’économie de Madagascar à plusieurs titres et c’est avec une certaine fierté que les promoteurs et acteurs de ce projet qualifient ce moment d’historique car les valeurs ajoutées générées par les retombées d’Ambatovy se traduisent en différents volets, notamment en termes de création d’emplois pour l’usine de transformation, d’opportunités d’affaires pour le secteur privé, de marchés pour les paysans par le biais de l’approvisionnement en fruits et légumes, de transfert de compétence et de technologie par l’intermédiaire des formations, ainsi que de développement industriel.

En tant que membre à part entière de la communauté, Ambatovy continuera, selon son président, à contribuer au développement de Madagascar conformément à sa vision, dans la transparence et le respect des normes.

Recueilli par Valis

Madagascar Tribune.com

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article