Exportation : Le secteur halieutique primé

Publié le par Alain GYRE

Exportation : Le secteur halieutique primé

 

1-exportation.jpg

 

Bakoly Razakanavalona, lauréate, reçoit son trophée en présence de Pierrot Rajaonarivelo, ministre des Affaires étrangères

 

Le jury du concours « Trophée Cap Export 2013 » reconnaît les efforts

du domaine halieutique. Des appuis seront fournis pour améliorer les acquis.

 

Une surprise. L'attribution de prix au Lauréat du concours du meilleur exportateur, « Trophée Cap Export 2013 » à la société Manda Sea Food a été inattendue pour Bakoly Razakanavalona. Les efforts réalisés par cette gérante et son équipe pour l'intégration des produits halieutiques malgaches sur différents marchés internationaux et la mise en avant du patriotisme ont convaincu les membres du jury et ils ont été récompensés. « Nous étions informés que notre société a été retenue parmi les nominés, mais je ne m'attendais pas à gagner le grand prix », s'est exclamée la gagnante vendredi, à l'AFT Andavamamba, lors de la remise du trophée. « Tous les dossiers que nous avons examinés ont tous renfermé un caractère touchant. Pour ma part, j'ai constaté que les exportateurs malgaches avaient non seulement le sens du business, mais aussi du social. Ils veillent à l'intérêt de leurs collaborateurs. Mais, pour le cas de Manda Sea Food, la capacité de conquête des marchés extérieurs a été le plus convaincant. De plus, elle a gardé l'authenticité malgache à travers son packaging », a déclaré de son côté Hanta Ramakavelo Chateaux, membre du jury et lauréat du concours en 2012.

Extension

Les années d'expérience constituent aujourd'hui une base solide pour l'expansion de Manda Sea Food dans son domaine d'intervention. Les renforcements de capacité à travers les séminaires de formation, les forums et l'exploitation de site internet ne sont pas en reste. « Les activités d'exportation se sont développées progressivement. Nous avons au tout début prospecté le marché régional à Maurice, et c'est en 2008 seulement que nous avons obtenu un agrément pour le marché européen. C'était en 2010, que nous nous y sommes vraiment implantés. Les consommateurs sont très exigeants. Nos expériences dans le domaine nous ont fortement aidés », témoigne la lauréate qui vient d'empocher un bon de prestations de 15 millions ariary. La mise en place d'une unité de transformation de poissons séchés et fumés, et la construction d'une infrastructure de civelles et d'anguilles figurent dans les nouveaux projets en vue.

Quatre autres sociétés intervenant dans d'autres secteurs d'activité, à savoir l'artisanat, l'agroalimentaire et l'industrie ont été également récompensés et encouragés par Cap export dans leur démarche d'innovation, mais aussi de persévérance. Il s'agit de la société Hibiscus pour le prix du meilleur exportateur en industrie, la société Andry Vato pour le prix meilleur exportateur en artisanat. TS'ART Fibre obtient un prix d'encouragement en artisanat, le même prix a été décerné à Labo OI dans le domaine de l'industrie. Homeopharma gagne le prix du meilleur exportateur en agroalimentaire, et Colokado remporte le prix spécial sur l'innovation.

Le projet Cap export a comme objectif de renforcer les capacités des entreprises exportatrices dans le développement de leurs activités.

 

 

 

Lantoniaina Razafindramiadana

 

Lundi 03 juin 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article