Faniry & Njiva : La route du groove

Publié le par Alain GYRE

Faniry & Njiva : La route du groove

 

Un duo fait pour la route, comme l’indique le titre de leur première album, «A Road», enregistré il y a huit mois à Antsirabe. logiquement, Faniry & Njiva se devaient d’embarquer dans la grande caravane musicale du carambole Spirit tour qui les a menés en août dernier de Toliara à Tana.

 1-faniry_njiva-copie-1.jpg

Faniry & Njiva ont été les têtes d’affiche du Carambole Spirit Tour 2013. Une «caravane musicale» partie de Toliara qui leur a permis de se produire à Ranohira, Ambalavao, Andringitra, Fianarantsoa, Ambositra, Antsirabe et Tana. On les a encore vus début septembre à la cinquième édition du festival Mamahoaka face à la gare d’Antsirabe, leur ville d’origine. Constituée il y a un peu moins d’un an, la formation amenée par Faniry Ramampy et Njiva Rasamoelson privilégie une musique rythmée et jouissive entre funk, soul, jazz et tsapiky. « A Antsirabe, il y a un paquet de musiciens et de chanteurs qui se connaissent tous. On a l’habitude de s’entraider, on partage beaucoup de choses, c’est comme ça qu’on a commencé à se fréquenter, Njiva et moi... »

 

Osmose parfaite entre une voix (Faniry) et une guitare (Njiva), et très vite l’envie de créer de la musique ensemble. Dans la foulée, ils enregistrent A Road, leur premier album, avec ces pépites bourrées de groove que sont I love you so, You make me highou Rano Be. De là, ils migrent vers la capitale où ils espèrent bien présenter la maquette de A Roadet décrocher des cabarets. Coup de chance, le duo à la tête de Carambole, Marko Lancien et Vincent Verra, est justement à la recherche d’artistes pour animer le Carambole Spirit Tour 2013.

 

Une édition particulière, puisqu’elle coïncide avec les vingt ans d’existence de cette ligne de vêtements bien connue sur la région, doublée d’une maison d’édition spécialisée dans les guides de voyages. Avotra et Bloom, respectivement bassiste et batteur viennent alors compléter la formation, lui donnant une direction encore plus énergique.

 

Un groupe taillé pour la scène. La voix chaude à la Erykah Baduh de Faniry, les riffs subtiles de Njiva à la guitare, la rythmique basse/batterie groovyau possible, tout cela fait mouche immédiatement. « Des rythmes dansants mariés à la mélancolie du jazz, c’est notre marque de fabrique, mais on aime bien aussi les ballades. Nos chansons apportent de quoi danser et de quoi réfléchir... »C’est on ne peut plus manifeste à travers les six titres de A Road qui traitent de sujets « engagés » comme la culture malgache, les droits de l’homme, l’environnement, toujours avec une approche positive. Détail surprenant, tous les morceaux sont en anglais : « C’est plus pour le groove des mots et faciliter une audience internationale, sinon on défend à fond nos racines malgache »,explique Njiva. En attendant, le groupe est bien décidé à exporter sa musique avec deux concerts en préparation à la Réunion et en Afrique du Sud.

 

 

 

Faniry Ramampy : 032 52 940 04

 

 

Joro Andrianasolo

(article publié dans no comment magazine n°45 - Octobre 2013 ©no comment éditions)

 

No comment&éditions est une maison d’édition malgache créée à Antananarivo en novembre 2011.

Elle publie principalement des livres sur Madagascar.

Ils sont distribués en librairie à Madagascar et en France.

Coordonnées à Madagascar : 2, rue Ratianarivo, immeuble Antsahavola, Antananarivo 101 - +261 20 22 334 34.

Coordonnées en France : 58, rue de Dunkerque, 75009 Paris - 06 12 75 51 06.

http://www.nocomment.mg

www.nocomment-editions.com

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article