Festival Koezy: A la découverte de la tradition Sakalava

Publié le par Alain GYRE

Festival Koezy: A la découverte de la tradition Sakalava               

 

Lundi, 14 Juillet 2014

  Cette année, le Festival Koezy de Boeny qui se déroule à Mahajanga en est à sa troisième édition ayant débuté le 11 juillet dernier par des animations culturelles dans des grands restaurants de Mahajanga. L’ouverture officielle se tiendra ce jour à l’hôtel de ville de Mahajanga. Rappelons que ce Festival tourne particulièrement autour du Fanompoa Be (Bain des réeliques) qui se déroule chaque année au Doany de Miarinarivo tous les mois de juillet. Cette pratique Sakalava a survecu des siècles et est le témoin de la richesse culturelle du Boeny. Le Fanopoa Be  proprement dit a commencé ce jour et s’étalera durant une semaine. Le festival se terminera donc le 19 juillet prochain.

Déroulement du bain des reliques

 

Il s’agit pour les sakalava et tous les pratiquants du culte des ancêtres royaux de perpétuer la tradition du « bain des reliques royales » des grands Rois Andriamisara, Andriamandisoarivo, Andriamboniarivo, Andriagnianina, Rois qui ont érigé la grandeur et la fierté du Royaume Sakalava de Boeny. Les « Dady » (reliques royales) symbolisent la pérennité du royaume et incarnent l’autorité royale. Le Fanompoa Be permet aussi aux participants de manifester leur attachement aux valeurs morales et spirituelles de la société sakalava, de demander la bénédiction et la bienveillance des esprits royaux.

 

Le Fanompoa Be se fête au rythme de danses, antsa  (chants spécifiques sakalava), de veillées, de séances de tromba  (rituels de possession durant lesquels les esprits des rois et descendants royaux défunts communiquent avec les vivants). Les festivités commencent par le bain des reliques royales proprement dit, précédé par une grande veillée au Doany Miarinarivo, et se terminent par le « Rebika » la journée de liesse durant laquelle on peut voir les 4 grands Rois danser à la façon de leur époque, dans le rite « tromba ».

 

Valeurs économiques et culturelles

 

Chaque année, le Fanompoa Be est un rendez-vous à ne pas rater pour ceux qui pratiquent encore les cultes ancestraux. C’est un moment pour remercier les razana des bienfaits reçus au cours de l’année passée et pour demander leur bénédiction pour l’année à venir. Dans le volet économique, c’est une occasion pour les habitants de la ville de faire du commerce à l’occasion des visiteurs et touristes qui viennent en masse pour cet évènement. Dans le cadre de ce festival, une visite guidée se tiendra ce jour pour faire découvrir aux touristes les mystères du Doany de Miarinarivo.

 

Y.L

La Gazette

 

Publié dans Coutumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article