Filière cacao: une voie pour la reforestation

Publié le par Alain GYRE

Filière cacao : une voie pour la reforestation

     

 

Samedi, 06 Octobre 2012

Les cacaoyers ont besoin d’ombre pour se développer. Pour les cultiver, il faut donc planter des arbres autour. Voilà pourquoi la filière contribue à la reforestation.

D’ailleurs, les arbres servant d’ombrage aux cacaoyers servent de zone-tampon entre les forêts naturelles et les pratiques agricoles non durables comme les brûlis. Notons que le cacao s’acclimate dans la zone nord de Madagascar, plus particulièrement dans le Sambirano, soit dans la zone d’Ambanja. Des groupements paysans soutenus par des projets comme le PSDR commencent à récolter du cacao de meilleure qualité. Il faut aussi souligner que de plus en plus de consommateurs occidentaux exigent des bonnes conditions environnementales et sociales dans la production de marchandises comme le chocolat. Ainsi, ils sont sensibles à la préservation de l’environnement dans la production du cacao. Comme quoi, le chocolat issu du cacao peut sauver des forêts. De plus, cette préservation de l’environnement ne profite pas qu’aux forêts. Une fois épargnées des pressions humaines, celles-ci offrent un habitat à d’autres végétaux et aux animaux. Cet aspect est également pris en compte par les consommateurs occidentaux. Il faut d’ailleurs souligner que l’écosystème créé par cet environnement débouche sur une production de cacao de très bonne qualité. Ainsi, les variétés Criollo et Trinitario plantées dans le Sambirano sont connues dans le monde des amateurs de chocolat pour la pureté de leur saveur.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article

meranthe.c 07/10/2012 12:50

si on a plus de chocolat, on va faire comment pendant les moments de déprime, les longues soirées d'hiver et pour faire les gateaux?

meranthe 07/10/2012 11:00

plantez des arbres, moi j'adore le chocolat !!!