Filière litchi: La campagne 2013 fortement menacée !

Publié le par Alain GYRE

Filière litchi: La campagne 2013 fortement menacée !       

Lundi, 23 Septembre 2013

Vers le seul marché européen, Madagascar exporte annuellement quelques 17 000 tonnes de litchis. Résultats pour le moins encourageants obtenus grâce en majeure partie aux engagements positifs et autres formes d’investissements, émanant des opérateurs locaux regroupés au sein du Groupement des Exportateurs de Litchis (GEL).

 

Tout récemment, lors d’une rencontre avec quelques organes de presse, ces derniers ont fait part de leurs fortes inquiétudes quant à la tenue convenable donc fructueuse de la campagne 2013 prévue débuter dans une quarantaine de jours. L’on croit comprendre, à travers cette rencontre avec des hauts responsables du GEL, que si la filière venait cette année à souffrir voire dégringoler dans le pire des cas possibles, ce serait en grande partie dû au projet de décret du ministère de tutelle (celui du Commerce) portant sur un certain nombre de recadrages envisagés pour les activités comprises dans ce même secteur…

 

Bien que pris de court par le ministère au moyen de ce projet de décret qui sera examiné pour la quatrième fois lors du prochain conseil de l’Exécutif, le GEL affirme pourtant être disposé au dialogue pour résoudre ce problème latent. « En fait, nous ne sommes pas contre le programme ministériel visant à réorganiser la filière », insiste alors Narson Rafidimanana, président du Conseil d’administration du Groupement. Par contre, le GEL n’apprécie guère cette façon peu catholique affichée par le ministère dans la prise de cette décision. En plus clair, les exportateurs locaux trouvent anormal « le fait de prendre une telle décision à seulement un mois du début de la campagne », poursuit notre interlocuteur sachant qu’une campagne se prépare normalement près de dix mois à l’avance.

 

Sur ce même plan, il faut savoir que l’arrêté interministériel N°29500/2012 stipule en son article 2 que « la campagne 2012-2013 sera organisée au niveau national par le GEL, sous la supervision du ministère en charge du Commerce ». Ce que le ministère, actuellement, s’apprêterait à modifier à travers l’introduction de ce projet de décret décrié intelligemment par les membres du GEL. Ce département ministériel, en fait, prévoit de mettre à l’écart le GEL dans l’organisation de la prochaine campagne nationale de litchis, au profit d’un nouveau cartel à mettre en place dans le cas où l’Exécutif approuve le fameux projet de décret mis en avant par l’actuel ministère du Commerce. Question, le ministère sera-t-il en mesure de dédommager ces exportateurs-là étant donné les investissements considérables effectués jusqu’ici pour assurer la bonne santé de la filière ?

 

A.D.

La Gazette

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article