Filière maïs: Une hausse générale du prix constatée

Publié le par Alain GYRE

Filière maïs: Une hausse générale du prix constatée       

Mardi, 30 Juillet 2013

1-mais.png

Une fluctuation saisonnière du marché du maïs a été observée comme d’autres filières, comme celle du riz. C’était le bilan lors de la présentation des résultats du Réseau des observatoires ruraux (Ror), vendredi dernier à Anosy. En fait, au niveau national, sur les trois périodes observées, 2010-2011, 2011-2012 et 2012-2013, on constate une hausse des prix durant la période de soudure. En fait, le prix a été en dessus de 700ar/kg en 2012-2013. Pourtant, les niveaux de prix sont restés élevés par rapports à deux années passées avec un différentiel de 160ar/kg en juin 2013 à juin 2012.

Sinon, dans les grandes villes, comme le cas de la capitale, une hausse significative a été constatée a affirmé le responsable auprès du Ror. Une hausse qui s’élève à 8% entre mai et juin 2013. Selon le responsable, Rivolala Bezaka, cette situation est due  en général à la baisse de la production de maïs dans les zones productrices approvisionnant des deux districts à savoir Antsirabe et Soavinandriana. Aussi, concernant les niveaux de prix en juin 2013, les écarts ont été très élevés par rapport à juin 2012 dans toutes les grandes villes sauf à Toliara. Ces écarts sont de : 250ar/kg pour Fianarantsoa I, 220ar/kg pour Mahajanga I, 170ar/kg pour Antsiranana I, 160 ar/kg pour Antananarivo Renivohitra et 120ar/kg pour Toamasina I.

Ainsi, parmi les zones productrices du maïs, les districts d’Antsirabe II, Soavinandriana et Toliara II ont enregistré une hausse vertigineuse de prix entre mai et juin 2013. Les variations sont respectivement de l’ordre de : 6%, 20% et 32%. Ces hausses sont liées d’une part, à la diminution des quantités de maïs vendues en raison de la baisse de production du riz et du maïs ; et d’autre part, à l’augmentation de la demande en maïs provenant des industries.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article