Filière miel: bientôt une miellerie pour le marché européen

Publié le par Alain GYRE

Filière miel: Bientôt une miellerie pour le marché européen

Mardi, 05 Juin 2012

Octobre 2012, c’est la date prévue pour l’opérationnalisation de la miellerie de Manakara dans la région du Vatovavy-Fitovinagny. Présente à la Foire internationale de Madagascar (FIM), des apiculteurs et artisans de cette région appuyés par des projets de développement comme le programme PROSPERER et le projet PSDR sont fiers d’annoncer ainsi ce projet qui va approvisionner le marché européen. Prévue en janvier dernier, l’installation de la miellerie a donc connu du retard. Elle devrait se faire en octobre prochain. Une coopérative locale prendra en charge la gestion de la miellerie, elle travaille avec une coopérative française sous tutelle de l’association française de solidarité nationale ou Agriculteurs français et développement international (AFDI). Ainsi, le 1er marché à cibler est la France dont la demande est de 15 à 50 tonnes de miel par an. La demande française porte sur le miel de litchi, de niaouli et le miel mille fleurs. Les spécialistes du secteur se montrent prudents même si la région regorge de plantes mellifères. En effet, ils préfèrent tabler sur une production bien en-dessous de la demande française étant donné que des apiculteurs tendent à surévaluer leur capacité de production.

Quoi qu’il en soit, la miellerie apportera de la valeur ajoutée et aide les apiculteurs à se professionnaliser. En attendant, la miellerie pour le marché local située à Marofarihy est déjà fonctionnelle. Elle propose des produits de qualité pour lesquels les consommateurs peuvent avoir entièrement confiance. D’une capacité de 8 tonnes par an, elle prévoit pour ses débuts un volume de production de 2 tonnes de miel de litchi par an. Pour l’emballage, au lieu des bouteilles plastiques usagées, les apiculteurs sont encouragés à utiliser des bouteilles neuves. Ils répondent aussi aux questions de traçabilité grâce à l’immatriculation effectuée par le service de l’élevage en collaboration avec des projets de développement. Les apiculteurs immatriculés sont autorisés à approvisionner la miellerie de Marofarihy et bientôt celle de Manakara. Egalement présents à la FIM, des artisans soutenus par PROSPERER font preuve d’innovation en proposant des coussins en vannerie, en ruban tressé selon les techniques de la vannerie… Ils sont présents à cette foire pour chercher des débouchés et pérenniser et faire de leurs activités un secteur lucratif.

Fanjanarivo

La Gazette

   

Madagascar : Vers la professionnalisation de la filière miel

 

ANTANANARIVO (Xinhua) - Un projet pour la professionnalisation de la filière miel et la relance de l'apiculture est en cours à Madagascar avec l'installation d'une miellerie à Manakara (sud-est), apprend-on jeudi au ministère malgache de l'Elevage.

 

Jeudi 7 juin 2012 | 20:11 UTC

 

La miellerie, appuyée par la commune de Sciez-France par l' intermédiaire de l'Agriculteurs Français et Développement International (AFDI), et qui sera opérationnelle vers le mois d' octobre prochain, sera exploitée par la coopérative locale réunissant les apiculteurs malgaches qui en sont membres.

 

Madagascar produit près de 3.000 à 4.000 tonnes de miel par an dont la majorité est destinée à la consommation locale.

 

Le miel malgache était apprécié par les Européens entre la période de 1920 et 1940. Mais faute de surveillance sanitaire de la filière et à cause des fraudes, Madagascar a perdu d' importantes parts de marché à l'export.

 

Les principales zones de production du miel se trouvent dans les hauts plateaux, dans la côte est et la région nord-ouest, où la prédominance des techniques traditionnelles est encore notable.

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article