Filière pomme: baisse de la quantité constatée

Publié le par Alain GYRE

Filière pomme : baisse de la qualité et de la quantité constatée

     

 

Mercredi, 09 Janvier 2013

La récolte de la filière pomme cette année est mauvaise pour les producteurs. Les prix baissent de 75 à 50%. Ceci est dû à la qualité des pommes récoltées.

Ces dernières diminuent non seulement au niveau de la taille, mais également au niveau de la quantité. En plus, elles présentent des taches très visibles sur la peau. Tout ceci a des répercussions au niveau des prix. Actuellement, le marché d’Anosibe achète le kilo de pommes entre à 400 et 600 ariary. Les revendeurs les vendent par 3 à 4 pièces, voire plus pour 200 ariary.

Les informations recueillies expliquent que la production des pommes est très mauvaise. Le manque de pluie ainsi que la chaleur, en sont les causes. Plus précisément, le changement climatique fait partie des raisons qui perturbent la culture de pommes dans la zone, notamment celle d’Antsirabe, l’un des producteurs de pommes dans la Grande Ile. En fait, les recherches expliquent que les pommiers ne peuvent pas supporter plus de 32° de température. Et un professionnel en la matière a fait savoir que les pommiers sont de plus en plus vieux. Cela nécessite de nouvelles plantes. Tout ceci explique la dégradation des récoltes dans la région Vakinankaratra. Auparavant, les agriculteurs arrivaient à produire plus de 35 000 tonnes. Ce qui n’est plus le cas à l’heure actuelle. Les récoltes collectées n’atteignent même pas la moitié de la production annuelle, a indiqué la responsable de la plateforme de la pomme dans la région du Vakinankaratra. Il est important de souligner que la plupart des paysans dans la zone s’adonnent à cette culture. Ce qui signifie que leurs revenus ont beaucoup diminué .

Rappelons que la culture de ce fruit a été introduite dans la partie centrale de Madagascar, plus précisément à Antsirabe, il y a 150 ans. Et ce fruit possède des atouts nutritionnels uniques mis en évidence pour de nombreux travaux scientifiques permettant de mieux comprendre pourquoi une consommation régulière de pommes contribue au maintien d’une bonne santé. Cela tient à l’originalité de sa composition et en particulier sa richesse en calories et en en fibres. Ce fruit participe à la protection des os, la prévention d’Alzheimer et des cancers, à la réduction du cholestérol et à la perte de poids.

V.A.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article