Filière sucre-Sucoma: autorisée à exporter 40 % de sa production

Publié le par Alain GYRE

Filière sucre/Sucoma: Autorisée à exporter 40% de sa production

     

 

Vendredi, 12 Octobre 2012

Le sucre produit par la Sucoma de Morondava revient plus cher que l’importé. Le ministre du Commerce estime que c’est à cause du coût de revient incluant le transport de Morondava vers les consommateurs.

Or, le sucre de la Sucoma est de 1ère qualité d’après des contrôleurs de la Siranala, l’entité publique qui contrôle les activités de la Sucoma. Cette industrie d’Etat sous location-gérance et dirigée par des Chinois a donc demandé d’exporter une partie de sa production. Le ministre a révélé hier au Carlton que cette demande avait reçu de son département un avis favorable. Seulement, l’industrie ne doit exporter que 40% de sa production. Mais d’après nos interlocuteurs auprès de la Siranala, si les prix du sucre sur le marché augmentent, ce n’est pas tellement la faute au coût de revient de la Sucoma. Ils avancent que c’est surtout à cause de la rétention de stocks opérée par des grossistes, laquelle fait bondir les prix par la suite. Sinon, la Sucoma écoule sur le marché local la totalité de sa production d’alcool. Pour 2012, celle-ci devrait se situer à 1 050 m3, contre 1 100 m3 en 2011. En fait, plus la production de sucre augmente, plus celle pour l’alcool diminue. Cette année en effet, l’industrie sucrière de Morondava devrait afficher une production de sucre de 16 000 t, contre 14 900 t en 2011.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article