Filière vanille – La quantité exportable en baisse

Publié le par Alain GYRE

Filière vanille – La quantité exportable en baisse

 

22.01.2014

 

Les perspectives se confirment. La production de vanille verte a connu une baisse. Cette situation se répercute sur la quantité de vanille préparée exportable. Selon les informations émanant d’une société d’exportation, le volume est passé de 1200 tonnes lors de la récolte 2012 à 900 ou 1000 tonnes pour la nouvelle récolte 2013. La chute se maintient, ainsi. En 2011, la production était de 1500 tonnes, et de 1700 en 2010. «Les mauvaises pratiques culturales observées il y a quelques années chez les producteurs constituent en partie le facteur de cette baisse, mais il y a aussi eu la faible floraison », note un professionnel intervenant dans la filière. Comme chaque année, la vanille Gourmet ou vanille noire ne représente que 10 à 15% de la récolte totale. Elle est exportable à partir du mois d’avril. Pour la vanille rouge, elle le sera à partir du mois de février.

Côté prix, une amélioration a été constatée chez les producteurs. Le kilo de la vanille verte a débuté à 15 000 ariary pour dépasser les

22 000 ariary à la fin de la campagne au mois d’août.

En 2012, le kilo de vanille verte a été proposé entre 2000 et 5000 ariary dans quelques zones de production.

 

Lanto Razafindramiadana

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article