Filière vanille – Ouverture de campagne à partir de juin

Publié le par Alain GYRE

Filière vanille – Ouverture de campagne à partir de juin

 1-vanille-copie-1.jpg

L’ouverture de la campagne de la vanille pour cette année débutera d’ici peu. Selon une note du gouvernement, les  dates d’ouverture pour la campagne 2014-2015 seront le 1er juillet pour la Région Sava et celle de Vatovavy Fitovinany,  le 10 juillet pour Analanjirofo et Antsiranana, le 15 juin pour Diana et Sofia. Ces dates feront l’objet d’un arrêté au niveau de chaque région concernée.

 Madagascar détient encore la première place en matière de production de vanille dans le monde. La principale zone productrice reste la Sava.  En effet, la culture de vanille tient une place importante dans la vie socio- économique de la Région Sava. La plupart des exportateurs de vanille  résident à Antalaha. 727,54 tonnes de vanille, soit 63% de la production  de la Région, ont été conditionnées à Antalaha en 2011. En 2012, la production  a augmenté sur l’ensemble de la Région et 1 032,64 tonnes, qui représentent  55%, ont été traitées à Antalaha. Les ristournes sur la vanille constituent une des principales ressources des  collectivités territoriales décentralisées de la Région Sava. 75% des ristournes  sur la vanille verte sur les marchés communaux reviennent aux communes  rurales et les 25% sont versés aux districts. Le montant est fixé à 200 Ariary par  kilogramme. Les ristournes sur la vanille préparée en vrac dont le montant  est fixé à 500 Ariary par kilogramme rentrent en totalité dans la caisse de  la commune rurale productrice. Une partie des ristournes sur la vanille conditionnée à l’exportation  ou à la vente en dehors  de la région est destinée  aux quatre communes  urbaines de la Région  Sava. Le montant est également de  500 Ariary par kilogramme.  Elles sont collectées au  niveau des districts et centralisées par la Région.

 Les ristournes sur la vanille  conditionnée constituent  la plus grande partie des  ressources de la Chambre de  Commerce et de l’Industrie. En  2011, cette entité a reçu une  subvention exceptionnelle qui  lui a permis de réhabiliter ses  bâtiments administratifs.  Pour la Commune Urbaine,  les ristournes sur la vanille  conditionnée représentent  en moyenne 15% des recettes  de fonctionnement. Les  investissements dépendent  des subventions de l’Etat  Central.

 

Riana

Madagascar Matin

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article