Folklore : 700 ans renaissent grâce au Sodina

Publié le par Alain GYRE

Folklore : 700 ans renaissent grâce au Sodina

1-flute.jpg

Ra Georges perpétue 700 ans de musique grâce à sa virtuosité

Ra Georges en connaît un rayon sur la musique d'antan, le folklore qui a traversé les âges. Fils aîné de Rakoto Frah, le génie du sodina ou la flûte traditionnelle, il a hérité de lui sa virtuosité. Également toutes les connaissances de « Dada Koto » sur la musique traditionnelle malgache.
Il a été présent lors des célébrations du Nouvel an malgache, hier, à Ambohi­drabiby. « Tout comme je suis aussi présent quand les Zanadranavalona m'appellent », précise-t-il. Son secret, c'est qu'il peut jouer des titres comme « Faly izahay fa tonga vahiny », « Lasan'i Bônara ny omby », « Revareva » … Tous des airs joués à Ambohi­drabiby dans la cour royale de Ralambo de son vivant.
De plus, le musicien connaît les mélodies et les paroles. « Ils sont joués quand on monte vers le palais lors des jours fastes sur la colline sacrée », explique-t-il. Ce qui veut dire que Ra Georges continue de raviver des morceaux qui datent de 700 ans et qui ont pu se transmettre de père en fils durant cette longue période. Cette connaissance a permis à Ra Georges d'enseigner le sodina à travers les continents.
Avec sa troupe, il a illuminé l'après-midi pour le Nouvel an d'Ambohi­drabiby. Le professionnel a encore frappé.

Maminirina Rado

Mercredi 13 mars 2013

L’Express

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article