Gasy Bull: Lancement de la 10ème édition

Publié le par Alain GYRE

Gasy Bull: Lancement de la 10ème édition       

Mardi, 13 Mai 2014

Dans le cadre de la 10ème édition du festival de Bande dessinée, l’IFM, l’AFT et l’association Twanora organisent un concours de création de planches de bande dessinée « Gasy Bulles » qui se tiendra du 5 au 14 juin à Antananarivo.

 

Comme chaque année, le programme est alléchant à l'endroit des profanes de BD. Ouvert au grand public, le concours est aussi ouvert à tous les thèmes proposés par les concourants ainsi que les techniques qui seront adoptées. Lors de ce concours, les travaux originaux devront être présentés et les planches doivent être envoyées au plus tard le 7 juin 2014, soit à l’IFM Analakely, soit à l’AFT Andavamamba ou à l’Is'art Galerie Analakely. Les travaux devront présenter une histoire dessinée originale complète, avec ou sans texte, sur trois (3) planches maximum et avec un titre, bien entendu. Ils seront jugés par un jury composé des représentants de l’IFM et de l’AFT, des membres de l’association Twanora et d’auteurs professionnels de la BD. Notons qu’un participant n’est autorisé qu’à une seule réalisation. Les dessins ne pourront en aucun cas porter atteinte aux bonnes mœurs et à l’intégrité de personnes physiques. Les résultats du concours seront rendus publics lors du festival, le 14 juin 2014 et les trois premiers se verront attribuer des prix.

 

A Madagascar, la première Bande Dessinée est apparue en 1961 et s’intitulait «Ny Ombalahibemaso» de Ramamonjisoa Jean d’après un scénario du révérend père Rahajarizafy. Chaque page était accompagnée de questions visant à faire comprendre le texte. Certains historiens font remonter l’origine de la Bande dessinée malgache à la structure de l’aloalo, pièce de bois précieux sculptés considérée comme une œuvre maîtresse des monuments funéraires du Sud du pays. Les premiers balbutiements se poursuivent dans le journal qui se lance dans la publication de bandes dessinées en malgache. La première est «Fongory ny ratsy !» de Raminondrina, très inspiré par Lucky Luke. C’est en 1985, avec l’apparition des éditions Tsileondrika que la bande dessinée malgache a connue une étape importante de son histoire en termes de professionnalisation, de structure et d’organisation.

 

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article