Guanomad, producteur et distributeur d'engrais naturels

Publié le par Alain GYRE

Publié le samedi 2 juin 2012

Guanomad, producteur et distributeur malgache d’engrais naturels

Guanomad est une des rares entreprises malgaches reconnues internationalement, Guanomad extrait, conditionne, distribue et exporte des engrais naturels. L’essentiel de ces engrais bio est constitué de guano de chauve-souris.

Qu’est-ce que le guano ?

Le guano est un engrais naturel constitué de fiente d’oiseaux marins ou de chauve-souris. Suivant leur provenance ces excréments sont riches en nitrate, phosphate, sels et acides minéraux divers, sur certaines côtes les quantités de guano accumulées sur les sols pendant des siècles par les oiseaux peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur, les gisements peuvent donc être exploités facilement, comme n’importe quelle mine à ciel ouvert. Les indiens de la côte pacifique de l’Amérique du Sud connaissaient les vertus fertilisantes du guano bien avant l’arrivée des espagnols, mais c’est au début du XIX ème siècle que le guano péruvien a été exploité de façon industrielle. Ce ne sont pas moins de 12 millions de tonnes d’engrais qui seront extraites pendant les 80 ans d’exploitation intensive des gisements de la côte et des îles péruviennes, cette manne providentielle fit, à l’époque, la fortune du Pérou et celle de nombreux industriels de par le monde. L’argent du guano péruvien a entraîné de nombreuses convoitises à tel point qu’il a été le déclencheur de la "guerre du guano" entre l’Espagne et une coalition Pérou Chili, l’Espagne voulant s’accaparer une île du pacifique riche en guano.

Guanomad et le guano de chauve-souris

Guanomad exploite essentiellement du guano de chauve-souris et à moindre mesure du guano d’oiseaux marins provenant d’un gisement situé sur l’île de Barren, une île malgache du canal du Mozambique. Les gisements de guano de chauve-souris sont situés dans des grottes abandonnées par les chiroptères, souvent à cause de l’obstruction des entrées par l’accumulation de leurs propres excréments, les gens de Guanomad ont d’ailleurs constaté que les grottes étaient re-colonisées par des grouppes de chauve-souris, dès que les entrées étaient à nouveau dégagées. Guanomad exploitait jusque dans les années 2006 seulement 4 grottes, mais dispose actuellement de près de 80 sites exploitables. Avant d’être conditionné le guano est sèché, réduit en poudre et débarrassé de ses impuretés, tous les guanos de Guanomad sont comptatibles à l’agriculture biologique et certifiés "Ecocert", organisme indépendant français qui octroie les certifications internationales pour la culture biologique. Cette certification permet à Guanomad d’exporter ses engrais bio vers l’Europe et les Etats Unis. Quand on sait comment sont pointilleux les services sanitaires américains on peut être sur du sérieux et de la rigueur avec lesquels l’entreprise malgache prépare et conditionne ses produits.

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article