Haut débit: Telma investit encore 20 millions USD

Publié le par Alain GYRE

Haut débit: Telma investit encore 20 millions USD
(21-02-2013) - Telma veut rester le réseau N°1 à Madagascar en matière d'infrastructure et le prouve avec son nouvel investissement de 20 millions USD pour le backbone Nord.

1-haut-debit.jpg
Patrick Pisal Hamida, ADG du groupe Telma montrant le nouveau projet Backbone Nord
© TGN

La semaine dernière a eu lieu à Paris, France, la signature du contrat pour la mise en place d'un nouvel backbone national pour le Nord de Madagascar entre le groupe Telma et SAGEMCOM. Un backbone de 2000km partant de Toamasina et allant jusqu'à Mahajanga en passant par tout le Nord de Madagascar. Une infrastructure qui va compléter le câble Y déjà mis en place en 2008 par le groupe. Les travaux dureront 18 mois à partir de la semaine prochaine.
"La réception à Antsiranana aura lieu avant la fin de cette année et à Mahajanga 9 mois après", selon Patrick Pisal Hamida, Administrateur Directeur Général du groupe Telecom Malagasy.

Ce nouvel investissement de 20 millions USD sera d'une grande importance pour le développement de la connexion à haut débit dans la Grande Ile. Telma souhaite ainsi que Madagascar devienne "un pôle de haute importance pour le haut-débit dans l'Océan Indien". D'ailleurs, le groupe croit aux potentialités de ce pays. Potentialités constituées essentiellement de sa population jeune assoiffée de technologie.
"Telma croit dur comme fer aux potentiels de Madagascar. Dès le retour à la normale de la situation du pays, Telma proposera des solutions à haut-débit pour le développement de Madagascar", a ajouté Patrick Pisal Hamida devant un parterre de journalistes, jeudi matin à Antananarivo.

A lui de déclarer haut et fort que "Telma est le premier opérateur malgache et il le restera" répondant aux questions des journalistes sur "la mise en vente de Telma" publiée par des journaux de la place. "Ce sont des rumeurs", a-t-il clamé.

Avec ces 20 millions USD, les investissements faits par Telma depuis sa privatisation totalisent les 260 millions USD.

Solofo Andrianjakarivelo

© TGN

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article