Hommage à Tôty : Tous en chœur pour le génie de la basse !

Publié le par Alain GYRE

Hommage à Tôty : Tous en chœur pour le génie de la basse !

 

 nov 19th, 2013

 

 1-toty-225x300.jpg

 

Olombelo Ricky et Fanja Andriamanantena seront parmi les artistes qui vont rendre hommage à Tôty à Antsirabe.

 

Considéré par ses pairs comme étant le plus talentueux des bassistes malgaches, Tôty, même six ans après sa disparition, reste une référence dans le paysage musical. Le 30 novembre, les artistes vont lui rendre un hommage.

 

Une référence ? Oui, il l’est resté. Auteur du succès de bon nombre d’albums, « Feno loatra » de Arison Vonjy, « Tsy moramora mitady vôla » de Mily Clément, « Ikalangita » de Olombelo Ricky, Rija Ramanantoanina dans « Jamba » ou encore Bodo dans « Solitaire », Tôty est une légende dans le monde musical malgache. Arrangeur, compositeur, bassiste, batteur ou directeur artistique… Andriamampianina Olivier Georges de son vrai nom a déjà tenu tous les rôles. Les jeunes musiciens s’identifient à lui. Les plus âgés quant à eux, se souviennent encore de son génie. Six ans après sa disparition, le souvenir de Ra Bentrol comme on le prénommait à l’époque, reste encore très vif. En souvenir de ce grand génie de la basse qu’il était, ses amis artistes vont donc lui rendre un hommage à l’Alliance française d’Antsirabe le 30 novembre prochain. Fanja Andriamanantena, Arison Vonjy, Samy Andriamanoro, Olombelo Ricky, Silo, Mpamanga, Solo Miral, Mika & Davis ou encore le groupe Iz’avy donneront vie à l’évènement. Le temps d’une soirée, ces formations vont faire revivre le grand Tôty en reprenant ses compositions. Le bassiste a en effet prévu de sortir un album. Malheureusement, celui-ci ne verra jamais le jour.

 

Le début à 12 ans. Né en 1962, Raintôty, Bentrol son nom de guerre, Tôty apprend la guitare classique à l’âge de 12 ans et débute sa carrière de musicien comme soliste dans l’orchestre universitaire Oro avec quelques amis comme Solo et Rolly Rajaobelina. Devenu fan de Jaco Pastorius, bassiste du groupe de jazz-rock Weather Report, Tôty évolue en tant que bassiste avec son premier groupe Speedy Band en 1982.

 En 1986, devenu un adepte de la musique Jazz, il fonde le groupe Triatra avec Datita Rabeson à la guitare, Naivo au saxophone, Pana aux percussions, le défunt Riri à la batterie, Ndriana son meilleur ami au clavier, décédé aussi quelques années après la formation du groupe. Après Triatra, Tôty continue sa carrière avec un quartet Oay formé de Seta, Pana et Ricky et lui-même, après leur rencontre au Cercle germano-malgache en 1990 puis Toty Quintet. Entre temps, il a côtoyé pas mal de musiciens comme la formation Toty-Sesely-Fanaiky et bien d’autres dans ce genre. C’est surtout avec Silo, Panà, Seta, Bim qu’il a pris plaisir à jouer. Des musiciens avec qui il a partagé la scène à plusieurs reprises tout au long de sa carrière. C’est la raison d’ailleurs, pour laquelle, le 30 novembre, la plupart de ces artistes à qui il a tant donné seront au rendez-vous.

 

Mahetsaka

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article