Igname: Protéger les forêts à Madagascar

Publié le par Alain GYRE

Igname: Protéger les forêts à Madagascar       

Jeudi, 20 Juin 2013

  1-Igname_DC_t_800.jpg

Pour lutter contre l’insécurité alimentaire et réduire la dégradation des forêts, des communautés rurales à Madagascar sont encouragées à cultiver l’igname plutôt que de le récolter dans la nature. Depuis la chute des prix du café sur le marché international dans les années 1990, l’igname des forêts est devenue une source alimentaire vitale pour les communautés appauvries du corridor forestier du district d’Ikongo. Mais les récoltes non réglementées et le déboisement ont menacé de disparition dix espèces d’igname sauvage et mis en danger la biodiversité. Début 2010, le ministère de l’Environnement et des Forêts a aidé plus de 1 000 agriculteurs à cultiver l’igname, et entre 2011 et 2012, leurs rendements ont plus que doublé.

Source :

 

Spore, le magazine du développement agricole et rural des pays acp 163 | avril-mai 2013.

La Gazette

 

 

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article