Internet et réseaux sociaux: Déstabilisateurs de l'Harmonie sociale !

Publié le par Alain GYRE

Internet et réseaux sociaux: Déstabilisateurs de l'Harmonie sociale !

     

 

Mercredi, 20 Mars 2013

Si l'Internet et les nouvelles technologies de la Communication avaient été créés au début afin de faciliter la relation des hommes sur terre ainsi que pour les appuyer dans les recherches que nous effectuons, actuellement ce n'est plus le cas.

Mis à part les conséquences néfastes sur l'organisme de l'être humain, notamment des enfants, suite à sa dépendance ou à l'utilisation excessive de l'Internet et de ses services, tels que l'insomnie, l'obésité, la non concentration, les maladies du cerveau, … plusieurs autres impacts peuvent également s'en dégager.

Depuis la création des réseaux sociaux sur le web, l'utilisation de l'Internet s'est de plus en plus développée. Ainsi, l'Internet devient le meilleur instrument de communication entre deux ou plusieurs individus ou groupes représentant les mêmes identités sociales et liées biensûr par des interactions sociales. Mais à mesure que le temps avance, et à travers la dimension culturelle de la mondialisation, l'usage de l'Internet et des réseaux sociaux appuie sans doute le changement de mentalité, voire de l'identité de tout un chacun. La criminalité, les différentes formes de violence (physique, morale, sexuelle, …) et surtout de délinquance juvénile (drogue, prostitution, mode vestimentaire, rythme musical, …) véhiculés depuis l'Internet et les réseaux sociaux ont de plus en plus accentué l'insécurité sur tous les plans dans le monde. L'internet et les réseaux sociaux à l'exemple de MySpace, de Twitter ou encore de Facebook, leur libre service avec aucune censure, font profiter à certaines personnes malveillantes. Car notons que tout comme les informations exactes, les intox peuvent également y avoir place à l'exemple des vidéos et publications n'ayant pour seul but que de divulguer le secret d'autrui (d'une personne ou d'une société quelconque) ou seulement pour le diffamer publiquement de quelque chose qui peut n'avoir jamais eu lieu. Ainsi, l'Internet et les réseaux sociaux arrivent jusqu'à bafouer et à contraindre les droits fondamentaux de l'Homme en se mettant davantage au service de certaines personnes dont les fins sont purement saboteuses. Enfin, si l'Internet et les réseaux sociaux ont été mis en place pour faciliter et améliorer le système de communication de l'échelle locale comme à l'échelle mondiale, ils soulignent irréfutablement la différence sociale au niveau de chaque localité. Ils ne servent qu'à recadrer le tout petit point qui relie la classe aisée de la classe défavorisée. Mis à part la manipulation de l'Internet, le rattachement de certains sur quelques choses au sein de ces réseaux sociaux peut sans doute amener vers l'accentuation des différences de conception, des milieux d'origine ou encore des partis d'appartenance (politique, professionnelle, économique, associative, …).

Quoi qu'il en soit, nous pouvons en conclure que si d'un coté l'Internet et les réseaux sociaux appuient les uns dans leurs recherches et leurs désirs de se communiquer avec des conditions de plus en plus faciles et meilleures, de l'autre leur utilisation tend de plus en plus à enfreindre les lois et règles régissant la vie en société. Bref, l'Internet et les réseaux sociaux sont devenus entre autres les premiers éléments perturbateurs de la vie en société, déstabilisateurs de l'Harmonie sociale.

Niony H.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article