Invasion acridienne : Le Nord-Ouest menacé

Publié le par Alain GYRE

Invasion acridienne : Le Nord-Ouest menacé

 

01/07/2013

 1-criquets.jpg

Les criquets continuent l’invasion en remontant vers le Nord et Nord-Ouest du pays. L’arrivée de la saison sèche encourage cette migration. Selon le ministère de l’Agriculture, ils se déplacent actuellement sur une surface moyenne de 800 ha. La cellule de veille acridienne, dans son bulletin n°3 affirme que « certains sont déjà arrivés sur les Hautes-Terres aux environs de Fianarantsoa, d’Ambositra et d’Antsirabe ». Les pertes en production vont alors jusqu’à un minimum de 60 % pour le maïs d’Ankitsikitsika et de 50 % pour le riz. On enregistre une réduction de 50 % de la production annuelle dans le plateau de l’Ihorombe et dans le piémont Est de l’Isalo. Les cultures de contre-saison ainsi que les pâturages sont également menacés. Les larves actuelles ne vont en effet plus tarder à donner naissance à des ailés. Ces derniers, ajoutés à d’autres ailés venus d’ailleurs risquent de ravager Mandoto et Bemahatazana de Tsiroanomandidy, Miandrivazo, Malaimbandy, Tsimazava, Mandonarivo, Soavinandriana et Antsirabe. D’autres régions de l’Est et du Nord-Est risquent aussi d’être envahies. Il s’agit d’Ifanadiana dans la région de Vatovavy Fitovinany, et de la partie Centre-Est de la plaine de Ranotsara, dans le Sud-Est du pays. La production annuelle du pays souffrira sûrement beaucoup de ce fléau.

 

Karina Zarazafy

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article