Invasion acridienne : Vers les sept plaies d’Egypte ?

Publié le par Alain GYRE

Invasion acridienne : Vers les sept plaies d’Egypte ?   

Vendredi, 11 Avril 2014

« Ce n’est pas une fatalité ». Propos rassurants tenus hier par Annie Monard, coordinatrice du programme triennal de réponse à l’invasion acridienne à la FAO, lors d’une conférence de presse au siège de cette organisation onusienne.

 

Selon cette éminente spécialiste dans le domaine en question, il y existe donc des moyens, des stratégies ou des plans d’actions pour lutter efficacement contre ce fléau qui menacent sérieusement le pays en ce moment. Mais encore faut-il que tous les acteurs engagés dans cette lutte qui s’annonce d’une grande complexité, aussi bien nationaux qu’internationaux, trouvent la meilleure formule de collaboration pour parvenir à l’objectif de « mettre un coup d’arrêt à cette invasion », à se référer aux déclarations faites hier également par Alexandre Huynh, autre haut responsable auprès de l’antenne locale de la FAO. De là à supposer que les acteurs notamment internationaux manifestent une certaine confiance quant à la réussite de la lutte menée actuellement au niveau des localités de l’île les plus exposées aux infestations. Reste à savoir si les nationaux – observateurs des affaires sociopolitiques et simples citoyens compris – sont de cet avis. L’on craint que ce ne soit pas le cas dans une certaine mesure. Les plus mauvaises langues pourront même évoquer la fameuse histoire biblique des sept plaies d’Egypte pour décrire la situation qui prévaut actuellement, à Madagascar. Ce qui est vrai en partie : après les criquets, voilà que des crapauds apparemment venimeux menacent dans l’Est du pays…     

 

 A.D

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article