Invasion de grenouilles à Toamasina : Des experts étrangers descendus sur place ?

Publié le par Alain GYRE

Invasion de grenouilles à Toamasina : Des experts étrangers descendus sur place ?

 

 avr 12th, 2014

 

La situation concernant l’invasion de grenouilles à Toamasina évolue, au point d’affirmer la présence de scientifiques Asiatiques sur les lieux. Informations pourtant à vérifier.  

 

Depuis le début de la semaine, les populations de Toamasina, plus précisément celles du village d’Antsaramasina ont été effrayées par l’invasion soudaine d’une espèce de grenouilles venimeuses nocturnes venues de nulle-part. Et la nouvelle s’est tout de suite répandue partout, même sur les réseaux sociaux comme Facebook. Si d’autres affirment que ces animaux auraient été introduits très récemment dans le pays pour des raisons inconnues, certains médias viennent toutefois d’affirmer que celles-ci ont été déjà présentes dans le pays depuis l’année dernière, mais n’ont pas causé de frayeur, étant donné qu’elles seraient restées dans leurs petit coin, jusqu’au moment où elles ont enfin décidé d’apparaitre. Ainsi, en attendant, l’on sait que des experts étrangers vont descendre sur les lieux pour effectuer des analyses.

 

Pourquoi cette frayeur? En effet, d’après certaines sources locales, tous les animaux (rats, chats, volailles, serpents,…) qui les auraient avalées seraient tous morts », a-t-on affirmé. Et certains individus qui les auraient touchées auraient également eu des problèmes de peau, des démangeaisons. « Il y a eu des individus qui ont été emmenés d’urgence à l’hôpital public après en avoir écrasé ». Pourtant, après recoupement, le personnel de ce service a confié n’avoir jamais reçu aucun malade de ce genre. Ce qui semble être logique dans toute cette histoire, c’est qu’étant donné que ces petites bêtes sont venimeuses, tout contact avec elles peuvent créer des problèmes. En tout cas, aucune information officielle ne permet pour le moment de savoir si l’existence de ces bestioles dans ce village représente réellement un danger pour les villageois ou pas.

 

Arnaud R.

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article