Island of Lemurs Madagascar à l’écran

Publié le par Alain GYRE

Island of Lemurs Madagascar à l’écran

 

16.01.2014

 

Un documentaire sur Madagascar en Imax et Imax 3D. La sortie est annoncée pour le mois d’avril.

 lemurs-madagascar-poster01-400x330.jpg

Madagascar sous les feux des projecteurs. Le documentaire Island of Lemurs : Madagascar IMAX 3D, une co-production de Imax Entertainment avec Warner Bros. Pictures, est attendu  en salle le 4 avril aux États-Unis. Ce documentaire suit la scientifique Docteur Patricia C. Wright, la primatologue américaine, et une des plus grandes expertes de lémuriens au monde, pour faire découvrir les créatures sauvages.

Pour ses documentaires, Imax Entertainment promet des films « mémorables » qui « vous emportent dans les fonds marins, au sommet des montagnes, dans l’espace ; et qui vous entourent de la vie de la nature, de sa faune et de sa flore». Island of Lemurs : Madagascar s’inscrit dans cette optique. Imax offre une qualité d’image « à couper le souffle ». Les images sont très réalistes et sont incroyablement nettes.

Ce film a réuni le célèbre acteur et réalisateur Morgan Freeman qui joue le rôle du narrateur dans le film, le producteur et scénariste, Drew Fellman, et le cinéaste, réalisateur et directeur de la photographie, David Douglas. Quelques chansons de Hanitrarivo Rasoanaivo et de son groupe Tarika viennent donner une couleur locale à ce film documentaire. La chanteuse malgache a fait le déplacement à Hollywood en juin, pour apprécier ce premier film sur Madagascar en Imax.

Les lémuriens dans leur quotidien seront au cœur de cette aventure, mais la beauté de la biodiversité malgache aussi. Les fameux Tsingy, qui offrent une vue panoramique époustouflante, l’allée des baobabs filmés de haut, sans parler de la profondeur des forêts, permettent aux téléspectateurs de découvrir la nature malgache.

Dans les années 80, le Docteur Patricia C. Wright a mené un projet de conservation et de développement qui a conduit à la création du parc de Ranomafana en 1991, où elle a passé les trente dernières années de sa carrière à étudier les lémuriens dans leur milieu naturel. Elle dirige la plus grande station biologique du pays implantée en plein cœur du parc national de Ranomafana, où elle a fait la découverte de deux nouvelles espèces de lémuriens.

L'Express de Madagascar

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article