Journée internationale pour l'élimination des violences envers les femmes

Publié le par Alain GYRE

Journée internationale pour l’élimination des violences envers les femmes. Campagne des seize jours d’activisme contre la violence basée sur le genre du 25 novembre au 10 décembre 2012
(23-11-2012) - Les violences constituent un phénomène universel, et se manifestent dans la vie de tous les jours, notamment dans les foyers.

femme.jpg
Portrait de femmes malgaches
© Solofo Tinah


Généralement, la victime est la personne qui présente le plus de vulnérabilité, un enfant, un jeune, une femme…
Madagascar s’engage actuellement à adopter, ratifier et signer les recommandations et les conventions internationales en vue de condamner les violences qui participent à freiner l’émancipation de la femme et sa participation au développement.
Les formes de violence sont diverses, mais toutes sont à prescrire. Une étude sur l’état des lieux du traitement des cas de violence sexuelles et basées sur le Genre à Madagascar a mis en évidence que les formes de violence les plus rapportées sont les violences physiques (26%), la violence psychologique et affective (24%), l‘abandon du foyer conjugal (39%) et la violence sexuelle (11%). Devant l’ampleur du phénomène, le Ministère de la Population et des Affaires Sociales a mené des actions qui méritent d’être poursuivies et intensifiées.

Cette année 2012, pour marquer la lutte pour l’Elimination des Violences à l’égard des Femmes, le thème est : « Ho fiarovana ny Zon’Olombelona,
Ndao hiady amin’ny herisetra mianjady amin’ ny vehivavy » ou “Pour la protection des droits de l’homme,
luttons contre la violence envers les femmes »

La célébration du 25 novembre et la Campagne Nationale de Seize jours d’activisme, à mener dans 14 districts en collaboration avec le Système des Nations Unies, les services déconcentrés et la Société Civile, soulignera que « La violence sexiste est une violation des Droits Humains ». Cette manifestation entre dans le cadre de la contribution de Madagascar à la Décennie de la Campagne : « Tous unis pour mettre fin à la Violence à l’égard des femmes » et de la Décennie de la Femme Africaine.

Outre la collaboration qui sera renforcée avec l’entité administrative représentant le Ministère de la Population et des Affaires Sociales dans le lieu de célébration, les objectifs sont :
- Accroitre la prise de conscience générale et la connaissance de la population, dont les femmes, les hommes, les filles et les garçons, sur le phénomène de violence basée sur le Genre ;
- Augmenter la prise de conscience des acteurs réels et potentiels sur leur rôle dans la lutte contre les VBG ;
- Appeler à l’action les décideurs nationaux, régionaux et locaux sur la nécessité de rendre effective les mécanismes de prévention et de prise en charge des Violences Basées sur le Genre.

femme1.jpg


Portrait de femme malgache
© Solofo Tinah

Durant cette célébration, sont attendues la participation et la collaboration des services techniques, des décideurs, ONG, Société Civile, de la population du lieu de célébration, les collectivités décentralisées, le secteur privé et les Media, pour un partage de connaissances et d’expériences, et pour prendre des résolutions afin de combattre la Violence basées sur le genre.

L’ouverture officielle de la campagne aura lieu à BEMASOANDRO, District d’Antananarivo Atsimondrano les 24 et 25 Novembre 2012. La Campagne des 16 jours d’activisme aura lieu dans les 14 Districts d’implantation des Centres d’Ecoute et de Conseil Juridique, en collaboration étroite avec les Directions Régionales de la Population et des Affaires Sociales.

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article