Journée mondiale de la lèpre : La lèpre peut être guérie si traitée à temps

Publié le par Alain GYRE

Journée mondiale de la lèpre : La lèpre peut être guérie si traitée à temps

(27-01-2014)

La journée mondiale de la lèpre est célébrée chaque année le dernier week-end du mois de janvier, soit le 26 janvier.

 

Étant donné que, toutes les 2 minutes, un nouveau cas de la lèpre est encore détecté, prouve bien que la lutte contre cette terrible maladie n’est toujours pas gagnée. L’origine de la lèpre se perd dans la nuit des temps. Elle apparaît en Europe dès les premiers siècles de l’ère chrétienne, et continue à sévir dans plusieurs pays. Les victimes se comptent encore par centaines de milliers en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie et une quinzaine de pays comptent encore plus d’un malade de la lèpre pour dix mille habitants. Au premier rang desquels, l’Inde, le Brésil, Madagascar, le Myanmar, le Nigéria… Or, cette maladie tropicale peut être guérie avant qu’elle ne provoque de graves séquelles. Vers le début des années 1980, un traitement efficace contre la lèpre a été utilisé, il s’agit de la polychimiothérapie (PCT). Depuis ces 30 dernières années, environ 16 millions de personnes ont été guéries de la lèpre, grâce au dépistage et à ce nouveau traitement. Le dépistage est particulièrement difficile car beaucoup de communautés cachent cette maladie. Les malades de la lèpre sont souvent gravement handicapés et expulsés vers des endroits isolés, sans aucune assistance, sans abri, sans eau potable, sans électricité ou chauffage, sans nourriture saine.

 

Recueillis par Anjara Rasoanaivo

Midi Madagasikara

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article