Karenjy : De nouveau sur le marché

Publié le par Alain GYRE

Karenjy : De nouveau sur le marché          

Samedi, 05 Avril 2014

 

Après avoir remis en activité son usine, l’équipe Karenjy a produit et vendu toute une gamme de véhicules conçus à partir des anciens modèles des années 1980.

 

Ainsi, la marque de voiture malgache "Karenjy" littéralement traduit "vadrouille", renaît de ses cendres après une dizaine d’années de disparition. Karenjy travaille aujourd'hui à la conception d'un nouveau modèle plus moderne et qui soit adapté le mieux possible à l'environnement de Madagascar. Le Bureau d’études réalise un sondage pour estimer les attentes du marché, afin de satisfaire au mieux ses futurs clients. Ayant créé près de 70 emplois depuis 2008, le projet est une démarche de valorisation sociale et économique et prévoit encore de doubler ses effectifs dans les années à venir. « Le Relais », le nouveau propriétaire de la marque, travaille actuellement dans la mise en œuvre de la production de la nouvelle Mazana 2, un prototype dont le design définitif ne sera révélé qu'au moment de sa commercialisation.

 

Après l'acquisition de cette usine établie à Fianarantsoa par Le Relais en 2010, ce dernier tente de démontrer qu'une telle entreprise existe bel et bien en Afrique, notamment à Madagascar. Les voitures sont vendues à 4.800 à 6.800 euros l'unité. Notons que Karenjy a été lancé en 1987 lors du régime de l'ancien président Didier Ratsiraka mais les crises de 1991 et le changement de régime en 1993 ont provoqué la faillite de la société.

 

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article