Kianjan'ny kanto: Le hiragasy au cœur de la ville

Publié le par Alain GYRE

Kianjan'ny kanto: Le hiragasy au cœur de la ville

1-hiragasy.jpg

La Troupe de Rasamoelson Andohavary a inauguré, hier, le Kianjan’ny hiragasy au Stade Annexe de Mahamasina

La saison du hiragasy est lancée depuis hier, au Toit de la Culture de Rossy, au stade annexe Mahamasina. Désormais, le hiragasy sera bel et bien au cœur de la ville.

Effervescence, hier, au stade annexe de Maha­masina, au Kian­jan'ny kanto, où le hiragasy a résonné de nouveau après une période de flottement, faute d'endroit qui lui est dédié. Le hiragasy se trouve revigoré par ce nouvel élan de développement impulsé par Rossy, initiateur du projet. Après l'EPP d'Anosibe où l'attention est plus portée sur la sécurité de l'infrastructure publique que sur l'art lui-même, le hiragasy espère trouver son terrain d'épanouissement sous le Toit de la Culture.
« Nous sommes très contents d’apprendre qu'il existe un endroit dédié au hiragasy. Nous exprimons ici notre volonté d’apporter notre contribution dans l'entretien des lieux. Personnellement, je me réjouis de voir autant de monde. Je ne pense pas que la petite enceinte de l'EPP d'Anosibe aurait pu contenir tout ce beau monde » se réjouit Moral Ramanjato­manana, président-adjoint de la troupe Rasamoelson d'Andohavary.
Des années 70 à 1995, les amateurs de hiragasy se sont donné rendez-vous au Kianjan-dRamala à Isotry a rapporté Ernest Rakotomalala dit Bo Hery de l'association Soma Internationale. Depuis 1995, la Commune Urbaine d'Anta­nanarivo a offert à l'association des mpihira gasy le Kianja Soamanan­tombo, devenu marché aujourd'hui.
Public passionné
La saison du hiragasy est officiellement lancée depuis hier. La programmation reste encore floue car faute de clôture qui lui est propre, toute organisation de l'association Soma Internationale et de la production Pro Rossy sous le Toit de la Culture dépendra des événements organisés dans l'enceinte de Maha­masina.
« Pour le moment, nous n'avons pas pu établir de pro-
grammation précise car sans une entrée qui nous est propre, nous allons devoir partager les entrées avec le stade annexe et le stade de Mahamasina. Dès qu’il y a un événement dans l'un des deux endroits, nous ne pouvons rien organiser en parallèle » explique le responsable, Bo Hery, qui assure l'intérim de Rossy, en tournée en France.
Hier, deux grosses pointures - Rasamoelson Andohavary et Rapaulson Mandiavato - se sont donné des répliques devant un public attentif et passionné. Autour des thèmes qui abordent la diversité de la vie, la politique politicienne, la déviance des mœurs, les deux troupes se sont lancés dans un violent combat à mots nus.
« Je suis vraiment un grand amateur de hiragasy mais je pense qu'il faut faire baisser le prix d'entrée car 1500 ariary est trop élevé pour un Malgache moyen » propose Mamy Razafindandy parmi l'assistance.

Domoina Ratsara

Lundi 18 mars 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article