L’agrocarburant, une solution pour l’énergie

Publié le par Alain GYRE

L’agrocarburant, une solution pour l’énergie

L’énergie, le principal blocage socioéconomique malgache, constitue 45% des dépenses des industries et 25% des dépenses des ménages. C’est pour cette raison que le Groupe Energie a proposé des recommandations pour le développement de la politique énergétique à Madagascar. La vulgarisation de l’utilisation des énergies durables telles que l’agrocarburant et la minimisation de l’usage des énergies fossiles sont les principaux messages que la plateforme a recommandés. « En 2012, les importations des produits pétroliers remontent à 470 000 mètres cube par an et sont estimées à 400 millions USD. Si la politique de vulgarisation de l’agrocarburant est adoptée, Madagascar pourrait faire jusqu’à 75,5 millions US$ d’économie en 2020 » explique Patricia Ramarojaona, membre du groupe Energie. Certains opérateurs économiques se lancent déjà dans la production de l’éthanol domestique pour permuter le bois qui compose actuellement 99% de l’énergie utilisée pour la cuisson ménagère. « Nous prévoyons, à moyen terme, une production de 100 000 litres d’éthanol par jour destinés à plus de 100 000 foyers malgaches » explique André Bellot, directeur stratégique et de développement de Dipco, la première société de distribution sur le marché de l’éthanol domestique à Madagascar.

« D’ici 2030, la vision est que les dépenses énergétiques ne représentent plus que 15% des dépenses des industries, 5% de celles des ménages et que l’énergie renouvelable, qui n’est utilisée actuellement qu’à 1%, le soit à 45% » avance Patricia Ramarojaona. Le Groupe Energie n’a pas oublié de mentionner que « renforcer les capacités de la Jirama en convertissant progressivement les 59 petites centrales thermiques avec de l’énergie renouvelable et la multiplication des efforts en matières d’électrification rurale sont importants dans la politique énergétique de Madagascar » ajoute-t-elle. Ces diverses recommandations avec les axes stratégiques et mécanismes de mises en œuvre à court, moyen et long terme seront remises à l’administration publique.

FR

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article