L'esclave et son maître.

Publié le par Alain GYRE

171 L'esclave et son maître.

(Betsileo)

 

Un esclave et son maître partirent en voyage.

L'esclave s'appelait Nenitra.

Il portait une sagaie sur son épaule.

Chaque fois qu'ils rencontraient une montagne sur leur route, l'esclave poussait son maître par derrière pour lui faire gravir la côte.

 

 

L'esclave et son maître.

Le terme de leur voyage approchait lorsqu'ils trouvèrent une nouvelle côte à gravir, derrière laquelle se trouvait le versant à descendre.

Nenitra eut fort à pousser pour faire arriver son maître au sommet.

Mais une fois en haut, il continua à pousser son maître pour descendre la pente opposée; et ils tombèrent par terre.

La sagaie de l'esclave traversa le maître de part en part.

Celui-ci, blessé, s'écria :

« Hélas, Nenitra, le remords ne précède pas nos actes; il les suit.

Si je t'avais placé devant moi, je ne le regretterais pas maintenant; mais tu étais derrière moi. J'y ai pensé trop tard. »

De là est venu ce proverbe :

Le remords nous fait regretter nos actes et ne nous permet pas de les prévenir.


  1. Le texte de ce conte a été recueilli à Fianarantsoa.

Contes populaires malgaches

Recueillis, traduits et annotés par

Gabriel FERRAND

Editeur : E. Leroux (Paris) 1893

Commenter cet article