L'homme, les animaux et les oiseaux.

Publié le par Alain GYRE

225 L'homme, les animaux et les oiseaux. Descendirent d’abord sur la terre.
Conte Betsimisaraka

Recueilli de la bouche d'un vieillard à Anivorano

(province d'Andevorante)

 

 

Un jour Zanahary dit au couple humain, qui habitait le même ciel que lui 

« Laquelle des deux morts préférez-vous, celle du bananier ou celle de la lune. »

« Zanahary, dirent les deux époux effrayés, quelle est la mort du bananier ? Quelle est la mort de la lune, »

Lorsque le bananier meurt, il produit des rejetons qui le remplacent, tandis que la lune n'est remplacée par personne, mais revient elle-même à la vie.

Les deux époux désiraient vivement avoir des enfants ils préférèrent donc la mort du bananier.

Le Zanahary les fit descendre alors sur la terre, mais après leur avoir défendu d'emporter avec eux du riz.

Seulement ils profitèrent d'un moment on ne les regardait pas, pour voler quelques
grains de riz. Ils en avaient fait manger aussi à leur coq.

Avec ce riz volé qu'ils enfouirent dans la terre, ils multiplièrent les grains.

Quand le Zanahary vit le riz mûr, il s'irrita contre eux et il envoya vers le champ d'innombrables oiseaux fody, mais les époux les éloignèrent en criant et en agitant des branches.

Il envoya ensuite les bœufs, puis les cochons, mais les époux réussirent à les enfermer
dans des fosses.

Ainsi, grâce à leur ruse, ils se procurèrent de la viande en plus du riz qu'ils avaient dérobé.

Voilà comment, dit-on, l'homme, les oiseaux et les animaux sont descendus sur la terre.

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article