L'homme qui veut éprouver sa femme.

Publié le par Alain GYRE

174 L'homme qui veut éprouver sa femme (1).

(Betsileo)

 

Il y avait, dit-on, un homme qui revenait de la campagne avec un panier sous le bras.

 

Rentré chez lui, il dit sa femme :

« O femme, ne dis à personne que je viens de pondre un œuf, qui est dans ce panier. »

 

L'homme qui veut éprouver sa femme.

« C'est vraiment extraordinaire, répliqua celle-ci, que tu aies pondu un œuf. Mais ne crains rien, je n'en parlerai à qui que ce soit. »

Quelques instants après, elle allait raconter le fait à sa fille, puis à son beau-père et à sa belle-mère.

Ces derniers en firent part à tout le village.

Le mari apprit bien vite que sa femme n'avait pu garder le secret.

Il lui en fit des reproches :

« Je n'ai plus aucune confiance en toi maintenant, lui dit-il enfin, parce que tu as manqué à ta parole. »

Il lui dévoila ensuite qu'il n'avait pas pondu d'œuf (les hommes ne le peuvent pas) ; mais qu'il avait inventé cette histoire pour voir le cas qu'il pouvait faire de sa discrétion.

Et il lui montra le panier vide.

Sa femme fut très honteuse d'avoir manqué à sa parole.

Ce conte a donné naissance au proverbe suivant :

Prenez garde que vos paroles ne fassent comme l'œuf qui, quand il se casse, possède des ailes.



(1) Conte Betsileo recueilli à Fianarantsoa.

Contes populaires malgaches

Recueillis, traduits et annotés par

Gabriel FERRAND

Editeur : E. Leroux (Paris) 1893

Commenter cet article