Conte: L'intelligence de Trimobe

Publié le par Alain GYRE

L’intelligence de Trimobe.(1)

 

         Qui eût cru que Trimobe eut tant d’intelligence ? Disons la vérité : « l’habit ne fait pas le moine ». vous aurez beau avancer vos thèses, je soutiens que les lignes du visage, la conformité du corps n’ont rien à voir avec l’esprit d’un individu. Témoin, Esope qu’on disait si difforme ; témoin, ce Trimobe, l’être le plus grotesque que Dieu ait mis sur notre globe. Trimobe était plus difforme que le caméléon, plus incomplet que les crocodiles ; le seigneur devait être bien fatigué quand il façonna ce dernier des êtres de sa création ! Il le fit malgré tout et il y envoya son souffle. Trimobe fut !

         Du temps des premiers seigneurs des Hauts-Plateaux, Trimobe était, dit-on, fort réputé pour avoir procuré des enfants aux ménages stériles. Après dix années de mariage, un roi n’avait pas encore pu faire d’enfants.il consulta donc Trimobe qui lui fit administrer les talismans    appropriés. Mais la seule condition fut que le premier né lui serait remis pour qu’il le mangeât. Neuf mois ont passé, un garçon est né.

         Oh ! se dit le roi, je mettrai à la place de mon fils un petit esclave qui devait avoir le même portrait que moi. Je le ferai porter à Trimobe. Un enfant fut donc emmené au lieu du rendez-vous. Mais Trimobe déclara qu’il voulait plutôt voir tous les nouveau-nés du royaume. Cette nouvelle décision, bien qu’elle éveillât beaucoup de soupçons, fut exécutée immédiatement. Deux cents enfants furent présentés, y compris le fils du roi, qu’on habilla pauvrement et qu’on fit porter par une esclave dont l’enfant venait à peine de mourir. Chaque bébé fut examiné par Trimobe, et il reconnut aussitôt le fils du roi, par son regard, sa respiration, le battement de son cœur. Puis il s »expliqua : « Il y a une grande différence entre le comportement d’un enfant dont les parents ont tout ce qu’il faut et celui dont les pères et mères ont toujours des soucis d’argent ». après ces révélations, Trimobe dit : « Ramène cet enfant à son père ; dis au roi de ne plus me tromper ; s’il veut que son fils vive heureux, qu’il s’intéresse aussi aux autres enfants, aux autres mères… »

         Depuis ce temps, dit-on, datent les premières crèches de Madagascar.

 

 

(1)   L’intelligence de Trimobe : Ce conte doit intéresser les étudiants en médecine et les criminalistes.

 

 

Contes et légendes de Madagascar

RABEARISON

Administrateur Civil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mialy 12/08/2016 15:01

Bonjour, je n'arrive toujours pas à avoir cette fameuse biographie de RABEARISON, alors que mes travaux sont presque terminés, il me manque juste sa biographie pour la présenter avec mon corpus d'études. Merci. Mialy.

Alain GYRE 12/08/2016 15:45

Je suis désolé mais je n'ai trouvé aucune biographie de Rabearison, j'ai lancé un appel auprès de conteurs mais apparemment il n'existe pas la moindre bibliographie

mialy 20/01/2016 07:05

Bonjour,
le travail de Rabearison est admirable, mais pour les gens qui souhaitent faire des recherches sur ses contes, il n'y a rien sur lui. SVP pourrait-on avoir sur ce blog sa biographie. Merci à Alain Gire pour tout ce qu'il fait, c'est tout simplement génial.
mialy

Alain GYRE 21/01/2016 14:37

Je suis en déplacement actuellement, je possède deux livres de Rabearison, si une bibliographie existe elle paraîtra sur le blog, mais il vous faudra patienter jusqu'à la mi-mars, Alain GYRE