La foire de la soie à Arivonimamo

Publié le par Alain GYRE

La foire de la soie à Arivonimamo: Plus de 50 participants seront présents       

Mercredi, 15 Mai 2013

90% de la population locale de la commune d’Arivonimamo dépendent de la soie ou « landy ». En fait, cette commune et ses environs sont réputés pour l’élevage du vers à soie. D’ailleurs, Arivinomamo occupe une place importante dans la production à cause de la présence de forêts de tapia, habitat des vers à soie.

            Vu l’importance de la production de soie dans la zone, une foire a été créée dans le but de faire valoir les produits locaux et surtout de pouvoir les valoriser à travers le commerce. D’où la naissance de la foire « Sahoby landy ». Pour cette année, elle se tiendra ces 19 et 20 mai. Les informations recueillies confirment que pour cette année, la commercialisation est l’un des objectifs des participants. Autrement dit, de conquérir le marché local et international. Ce qui signifie que les participants recherchent des partenariats afin de pouvoir élargir leurs débouchés.

 

            Après avoir bénéficié d’une formation  à travers la présence des organismes locaux notamment le projet Prosperer (Programme d'appui aux micro-entreprises rurales et aux économies régionales), les produits exposés pendant ces moments sont de qualité. En plus, les participants ne cessent d’augmenter. Pour cette édition, ils sont près de 50, issus de différentes communes, avec différentes spécialités.

 

            Rappelons qu’en plus des ventes-expositions comme à l’accoutumée, l’édition 2013, sera marquée également par des conférences-débats ainsi que des partages d’expériences et de savoir-faire au niveau des participants. Ainsi, plusieurs personnalités seront présentes pour honorer l’activité.

 

            A titre d’information, Arivonimamo est une commune urbaine dans la région d’Itasy. Et il dispose de plusieurs forêts de tapia. Ce dernier est l’habitat des vers à soie. Raison pour laquelle, la filière soie sauvage présente de multiples intérêts à différents niveaux. Pour les habitants locaux, la soie naturelle est très précieuse par son symbole de l’identité nationale et son usage séculaire dans les us et coutumes. Et afin d'assurer la sauvegarde et la transmission du savoir-faire traditionnel en matière de tissage de la soie sauvage qui est tributaire de l'existence de la forêt de Tapia, la foire « Sahoby landy » vise à  renforcer la qualification du savoir-faire traditionnel des artisans, et de voir également le mécanisme de gestion de la forêt de Tapia et de valorisation de la filière soie sauvage, d'assurer la diffusion du savoir-faire auprès des jeunes générations et de l'ensemble de la population sur tout le territoire national.

 

R.V.

La Gazette

 

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article