La noix de coco : elle n’a pas fini de nous étonner !

Publié le par Alain GYRE

La noix de coco : elle n’a pas fini de nous étonner !

 

Par Ludivine | Experte cuisine Yahoo Pour Elles – lun. 28 oct. 2013

 

Eau, lait, crème, beurre, huile, farine… La noix de coco, ce n’est pas que des copeaux !

Noix de coco : elle donne de la douceur aux plats

 1-coco.jpg

© C. Lebrun

 

 

L’eau de coco

 

L’eau de coco est naturellement contenue dans les noix de coco vertes ; attention aux déconvenues : l’eau de coco n’a pas le goût de la noix de coco râpée mais une légère saveur. Les stars et les people craquent pour cette boisson tendance forcément pauvre en calories (c’est de l’eau !). Elle est désaltérante et aurait des vertus diurétiques.

 

J’en fais quoi ? On l’intègre dans un smoothie, on l’utilise comme un bouillon pour y pocher du poisson ou faire cuire du riz.

 

Le lait de coco

 

Le lait de coco est le mélange de pulpe de noix de coco broyée et d’eau bouillante. La crème de coco est obtenue par même procédé mais avec moins d’eau voire du lait, c’est pourquoi elle est plus épaisse que le lait de coco et se prête davantage aux desserts mais on peut la couper avec un peu d’eau.

 

J’en fais quoi ? Un curry : faites revenir dans un peu d’huile olive 2 échalotes émincées et une gousse d’ail hachée puis versez 40 cl de lait de coco avec une tige de citronnelle hachée. Ajoutez 2 cuillères à soupe de pâte de curry vert. Portez à ébullition puis laissez cuire tranquillement quelques minutes avant d’ajouter 600 g de blancs de poulet coupés en dés, 1 cuillère à soupe de sauce d’huître et 200 g de haricots verts ou de petits pois. Laissez cuire 5 minutes environ.

 

Le beurre de coco

 

Le beurre de noix de coco est quant à lui réalisé grâce au mixage de copeaux de noix de coco et d’un peu huile de coco. Pensez à sortir le beurre un peu avant de l’utiliser pour pouvoir le travailler (sinon, il serait trop dur).

 

J’en fais quoi ?  Idéal pour faire un glaçage (cupcakes à la banane ou au chocolat et glaçage au beurre de coco), poêler des fruits, glisser dans un cheesecake…

 

L’huile de coco

 

L’huile de coco est extraite de la chair de noix de coco qui est séchée au soleil ou dans des fours. L’huile est ensuite extraite par pressage. À des doses raisonnables, elle est excellente surtout si elle est pressée à froid. Elle devient solide en dessous de 25°C donc mieux vaut la travailler pour des plats chauds.

 

J’en fais quoi ? Remplacez le beurre classique par de l’huile de coco pour préparer une pâte à tarte (feuilletée ou brisée). Pour une recette de cookies au petit goût de noix de coco, remplacer la quantité totale de beurre par 2/3 d’huile de coco et le reste de beurre.

 

La farine de coco

 

La farine de noix de coco est obtenue à partir de chair de noix de coco bio qui est ensuite séchée, dégraissée puis broyée. Contrairement à la farine de blé, elle ne contient pas de gluten. La farine de coco possède un faible index glycémique, c’est donc une alliée des régimes.

 

J’en fais quoi ? À utiliser dans de nombreux desserts : dans la pâte à crêpes ou pancakes, dans un gâteau au chocolat, des muffins à l’ananas, des cookies aux éclats de cacahuètes…

 

Le sucre de fleur de coco

 

Le sucre de fleur de coco est réalisé à partir de fleurs de coco coupées et chauffées au feu de bois. Son petit goût de caramel est délicieux dans les desserts ou dans les boissons.

 

J’en fais quoi ? À glisser dans un milkshake à la betterave, dans un financier aux cerises, dans un sablé à la cannelle…

 

Et les copeaux dans tout ça ?

 

On les utilise dans un gâteau au chocolat ou des congolais, on en saupoudre un blanc-manger et en version salée, on l’utilise à la place de la chapelure pour paner des crevettes !

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article