La royauté sakalava: Omniprésente et incontournable jusqu’à présent

Publié le par Alain GYRE

La royauté sakalava: Omniprésente et incontournable jusqu’à présent  

Mardi, 17 Décembre 2013

Six mois après une thèse sur le Fokonolona, une autre sur la royauté sakalava du Nord-Ouest s’annonce auprès de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université d’Antananarivo.

 

En fait, pour ce jour, Baholy Malala Andrianasolo Ravonison, doctorante en anthropologie, présente sa soutenance de thèse intitulée « Cultes royaux et antsa ‘chants’ sakalava du nord-ouest de Madagascar. Religion et art, société et politique » à 9H à la salle de thèses de l’Université d’Antananarivo. C’est le  fruit de recherches effectuées entre septembre 2009 et septembre 2012 dans la région sakalava et en plus d’une recherche documentaire, une enquête et une observation patiente dans le Marambitsy-Nord-Ouest de Madagascar.

 

Plus précisément, les objectifs de la thèse sont, sur le plan scientifique, les suivants : Connaître et faire connaître à travers les cultes royaux  (fanompoa, fitampoha, tromba, consommation rituelle de barisa…) et les antsa qui doivent les accompagner, les richesses et les ressources naturelles de cette partie relativement enclavée de Madagascar et, sur le plan pratique, conserver ces dernières dans l’éco-musée du Marambitsy prévu pour être construit à Katsepy. Une telle étude comporte des avantages certains : elle réalise la régionalisation de la recherche universitaire tout en favorisant son ouverture sur l’Afrique orientale, car cette zone a eu des relations intenses avec cette partie de l’Afrique entre les Xe et XVIIIe siècles. La nation malgache en tirera profit, car ces résultats favoriseront aussi bien l’intégration nationale que l’intégration continentale de Madagascar, sans oublier les retombées sur la gouvernance et l’instauration de l’Etat de droit.

 

Notons que les recherches sur terrain se sont déroulées sans problème majeur, vu que l’ampanjaka du Marambitsy, la princesse Amina Saïd a reçu chez elle la chercheuse et a facilité son insertion dans la société locale. « Vous serez, dit-elle, à mes côtés parmi mes enfants et mes petits-enfants ».

 

Pour ce jour, le jury pour la soutenance sera composé de Mme Joselyne Ramamonjisoa, Professeur Titulaire, Présidente.  Mr Louis Paul Randriamarolaza, Professeur, Directeur de Thèse. Mr Lucien Razanadrakoto, Professeur, Rapporteur d’expertise externe. Mr Rolland Razafindraibe, Professeur, Rapporteur d’expertise interne. Mr Jean Claude Ramandimbiarison, Professeur Titulaire, Juge. Mme Eva Spies, Professeur-Docteur, Université de Mayence, Allemagne, Juge.

 

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article