Lamba - Dox

Publié le par Alain GYRE

Lamba (1)

 

Que tu le drapes à gauche ou à droite,

Ou que tu le laisses pendre, il me fascine.

Ton lamba jeune fille ondoie et te sied,

Surtout quand tu en drapes tes bras et tes épaules !

 

C’est la feuille mais aussi le pétale, il rehausse ta beauté ;

Il montre en outre, simplement, tes origines orientales,

Car la femme malgaches est drapée de pudeur,

Et malgré cela est très attrayante.

 

Quand elle va danser, elle en ceint sa poitrine,

Elle s’en sert comme d’une aile, cela fait chavirer le cœur

Des spectateurs émerveillés, semblant admirer un paon.

 

J’ai vu l’habillement des étrangers…

Mais jeune fille, je préfère te voir avec ton lamba :

C’est ton héritage, il t’embellit et c’est aussi une parure indémodable.

 

Lamba…

 

Na hasampinao havanana, na hasampinao havia,

Na halefa ho tarijoro dia mambabo ny Fitia

Ny lambanao, ry Zazavavy, fa milanto sy mirindra

Amin’ny lanton-tsandrinao sy ny sorokao indrindra !

 

Sady ravina no felana, manitra ny toetranao ;

Tena maha-tatsinanana, ahitana tsotra izao

Fa mpitafy hamaotinana ny vehivavy malagasy !

Na izany  aza anefa tena mahatasitasy !

 

Izany rehefa hoe hirebika ka atao havavafo,

Ary akopaka ho elatra mampiontanontam-po

Ny mpijery izay variana toa mijery vorombola !

 

Hitako avy ny fitafy isaloran’ny vahiny…

Nefa aleoko, ry zavavy, mahita anao mitafy an’iny :

Sady lova no endrikao ary haingo tsy ho tola.

 

(1) Lamba: étole e tissu blanc traditionnellement, drapé sur les épaules des femmes des Hautes-Terres.

 

 

 

Dox (1913-1978)

RAZAKANDRAINY Jean Verdi Salomon

Traduction de :

 RANDRIANARISOA-RASENDRA Irène

Poésie malgache et dialogue de culture

TSIPIKA

 

Publié dans Poèmes, Poèmes malgaches, Dox

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article