Langaha madagascariensis: un des serpents endémiques du pays

Publié le par Alain GYRE

Langaha madagascariensis: Un des serpents endémiques du pays

     

 

Vendredi, 11 Janvier 2013

1-langaha.jpg

223 ans après la première recherche sur le serpent du genre Langaha madagascariensis, le département d'écologie et de biologie évolutive, de l'Université Cornell de New York, a repris l'étude actuellement.

La recherche menée par Jessica Tingle, valorise l'écologie comportementale de cette espèce dans son environnement.

L'étude a confirmé que Langaha madagascariensis est une espèce endémique de la Grande Ile. Bien qu'il ait été décrit pour la première fois en 1790, peu de documents de publications sur l'écologie ou le comportement de l'espèce, en parlent.

Le but de cette étude est d'obtenir des informations sur l'histoire naturelle du serpent par l'intermédiaire d' observation sur les spécimens vivant en liberté. L'étude a eu lieu dans la forêt disparaît rapidement du littoral du sud de la Madagascar. Les observations de cette étude aideront à élucider la recherche de nourriture et le comportement alimentaire et d'activité physique de Langaha M.

En ce qui concerne le comportement alimentaire, Langaha M. s'est révélée largement être un prédateur assis et d'attendre, même si elle a poursuivi activement proie à certaines occasions. Contrairement aux attentes, il a consommé deux lézards arboricoles et terrestres. En général, le mâle qu'il a observé pendant plusieurs jours et nuits fait preuve d'un comportement intéressant dans lequel chaque nuit, il revint à la même branche et suspendu le signaler directement vers le bas jusqu'à ce que le matin. Ces observations aident à faire la lumière sur un serpent peu étudié qui fait face à des niveaux élevés la perte d'habitat.

Rappelons que cette espèce est endémique à Madagascar. Il est une espèce de serpents de la famille des Lamprophiidae.

V.A.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article