Lanirano et Mandena: deux sites naturels à découvrir à Fort-Dauphin

Publié le par Alain GYRE

Lanirano et Mandena: Deux sites naturels à découvrir à Fort-Dauphin

     

 

Lundi, 01 Octobre 2012

Plusieurs secteurs ont été en exergue pendant la journée internationale du Tourisme (Jmt) à Fort-Dauphin.

En plus de la valorisation des secteurs économiques à travers les projets existants à savoir le projet Qmm, les sites naturels ont été lancés également. Tous ceci pour rendre la région une grande destination des touristes.

Fort-Dauphin fait partie des régions qui abritent plusieurs sites naturels. Lors de la célébration de la Jmt, le ministre du Tourisme, Jean Max Rakotomamonjy, a relancé les 2 sites très importants dans la région. Il s’agit en fait du Lanirano et de Mandena.

Tout d’abord, Lanirano est un lac naturel de 17 kilomètres de long, navigable en grande pirogue en bois ou en hors-bord pouvant contenir jusqu’à une quinzaine de passagers. Il s’agit d’un circuit complet donnant accès à une zone inaccessible en voiture, permettant de découvrir des plantes endémiques, sauvages, aquatiques ainsi que des animaux (canards sauvages, crocodiles, ….).

Quant à la zone de conservation de Mandena, elle est située à 10 kilomètres au Nord de Fort-Dauphin et gérée conjointement par les deux communes d’Ampasy–Nahampoana et Mandromodromotra, la direction régionale de l’Environnement et des forêts et Qmm. Ces entités forment le comité de gestion (Coge) de Mandena. Cette zone est un endroit qui permet aux touristes de découvrir les différents écosystèmes. Elle est également un centre de recherche écologique renfermant des pépinières, de traitement des graines, avec un laboratoire de recherche, et un site d’expérimentation de restauration écologique.

R.V.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article