Le Fokontany Ambatolampy se dote d’un nouveau puits

Publié le par Alain GYRE

 

Le Fokontany Ambatolampy se dote d’un nouveau puits

 (17-04-2014)

Ce jeudi 17 avril 2014, la Fondation Telma, le Rotary Club Antananarivo-Mahamasina et les Fonds Suez Environnement Initiatives ont inauguré la construction de puits destiné aux habitants du fokontany Ambatolampy de la commune Ambatolampy Tsimahafotsy

 1-puits-245x187.jpg

Le nouveau puits du Fokontany Ambatolampy

© TGN

Ce projet en collaboration avec la Fondation Telma consiste à répondre aux besoins des communes, celui de construire une cinquantaine de puits dans la région d’Analamanga sur deux ans, débuté en 2013.

 

Etant donné que cette organisation agit pour la protection de l’environnement et l’accès à l’eau potable pour tous, elle se joint au projet avec les Fonds Suez Environnement Initiatives et le Rotary Club Mahamasina pour construire des puits dans les villages suburbains qui n’ont pas accès facilement aux réseaux de distribution d’eau.

 1-puits2-245x181.jpg

Discours d'Isabelle Salabert, directeur excecutif de la Fondation Telma lors de l'inauguration

© TGN

Jusqu’ici 20 puits ont été construits avec la contribution de petites entreprises locales dans plusieurs communes dont Ambohitrimanjaka (04 puits), Andriantany (01 puits), Imerimanjaka (01 puits), Alasora (03 puits), Ambatolampy Tsimahafotsy (03 puits, dont celui inauguré ce jour), cFenoarivo (02 puits) et Bongatsara (03 puits).

 

Le puits inauguré ce jour se trouve dans l’enceinte du Centre de santé de Base du fokontany Ambatolampy.

 1-puits3-183x245.jpg

500 personnes pourront profiter de ce puits

© TGN

"Ce centre accueille chaque jour une vingtaine de patients souffrant généralement de diarrhée" nous confie le docteur Holinirina Ramananjanahary. Ce puits donnera ainsi accès à l’eau potable à plus de 500 personnes vivant aux alentours. D’une profondeur de 20m, il a une capacité de 15 litres par puisage.

 

A travers cette action, la Fondation Telma confirme son désir d’améliorer les conditions de vies de la population malgache, et dans cette même optique d’aider Madagascar à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) sur l’accès à l’eau potable et l’assainissement.

 

© TGN

 

 

 

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article