Le kankafotra et la vitsy.

Publié le par Alain GYRE

259 La kankafotra et la vitsy.
Recueilli à Antsimiasy

(district d'Ankazobé)

 

La Kankafotra et la Vitsy, étaient, dit-on, deux sœurs.

            Elles n'avaient pas d'enfants.

Un jour, elles allèrent rendre visite à Zanahary et lui dirent :

« Nous sommes bien tristes, car nous n'avons pas d'enfant, voulez-vous nous en donner un à soigner. »

« Je vous donne le Taontaonkafa, répondit le Zanahary, à condition que vous
veilliez sur lui. »

Les deux sœurs furent bien heureuses et retournèrent chez elles, mais il leur fallut aller chercher leur nourriture et laisser seul le Taontaonkafa.

A leur retour, quelle ne fut pas leur surprise en ne trouvant plus leur enfant.

 Désolées, elles allèrent prévenir le Zanahary.

Celui-ci, très fâché dit :

« Pauvres veuves, pourquoi avez-vous perdu mon enfant ? Toi, Kankafotra, que
préfères-tu ? être tuée tout de suite appeler chaque année le Taontaonkafa ? »

« D'après votre volonté, répondit la Kankafotra, je préfère appeler chaque année
votre enfant. »

« Et toi, Vitsy, tu devras chercher le Taontaonkafa dans les fleuves, les rivières, les
ruisseaux, et tu porteras toujours le deuil. »

C'est pour. cela que la Kankafotra chante chaque année « Taontaonkafa! Taontaon-
kafa »

Elle appelle le Taontaonkafa, fils de Zanahary, tandis que la Vitsy suit en vain
les cours d'eau pour retrouver le fils du Zanahary et se couvre de plumes bleues en signe de deuil.

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article