Le nain Kalanoro

Publié le par Alain GYRE

146 Le nain Kalanoro (1).
(Betsileo)

 

 

Le nain Kalanoro

D'après les Betsileo, ces nains étaient autrefois maîtres du pays betsileo actuel; mais ils

ignoraient leur origine (2).

C'est un petit homme, dit-on, ayant de longues griffes. Ses cheveux l'enveloppent complètement. Il est de petite taille et, à cause de sa petitesse, ses cheveux l'enveloppent et on le perd de vue lorsqu'il s'enfuit. Sa demeure est construite avec de longues pierres. Il aime
beaucoup le lait, et il ouvre les maisons des hommes pour aller boire le lait. Il ne marche que la nuit, et lèche le son qui reste attaché au mortier à piler le riz. Il a une très petite voix, Presque comme un chant d'oiseau.

Lorsqu'il a été pris par un homme, il lui dit :

« Es-tu petit-maigre ou long-maigre? »

Si l'homme répond : petit-maigre, il l'égratigne et lui enfonce ses griffes dans le corps.

Si l'homme répond : grand-maigre, il l'égratigne de la tête aux pieds.

Les Betsileo font peur à leurs enfants lorsqu'ils pleurent en leur racontant cette histoire; et ils leur disent :

« Taisez-vous, de peur que Kalanoro ne vous fasse comme au petit-maigre. »

(1) Le texte de ce conte a été recueilli à Fianarantsoa.

(2) La légende confond ici les nains Kalanoro avec les Vazimbas qui étaient aussi de petite taille et ont occupé le plateau central de Madagascar.

Contes populaires malgaches

Recueillis, traduits et annotés par

Gabriel FERRAND

Editeur : E. Leroux (Paris) 1893

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article