Le nouvel an malgache à Andohalo

Publié le par Alain GYRE

Le nouvel an malgache à Andohalo

1-nouvel-an.jpg

Les responsables au sein de la Trano Koltoraly malagasy ont communiqué les détails des manifestations du Nouvel an malgache hier à l’hôtel Colbert

Depuis que le Trano Koltoraly a pris en main la célébration du nouvel an malgache, les Tananariviens commencent à l'adopter. Rendez-vous les 11 et 12 mars.

Le « taom-baovao » malgache s'annonce d'ores et déjà. L'annonce a été faite hier à l'Hotel Colbert par le Trano Koltoraly malagasy. Le réveillon se déroulera ainsi dans la nuit du 11 mars. « Le gros de l'évènement, le côté officiel, se déroulera au jardin d'Andohalo », explique Victorio Andria­mihanta, coordonnateur du Trano Koltoraly malagasy.
Cette entité fait de plus en plus du respect de ce volet de la tradition malgache un combat à part entière. La cause est entendue, le nouvel an malgache a trouvé ses chevaliers. Avant que la flamme éternelle n'arrive sur les hauteurs d'Antana­narivo, elle sera allumée à Ambohi­drabiby. « C'est Ralambo qui a instauré la célébration du nouvel an à son époque », précise le professeur Rabetrano Andriam­bololo-Nivo.
C'est la raison pour laquelle cette localité ouvre immanquablement les festivités chaque année. De plus, cela renforce l'assise historique de l'évènement. Il y aura cependant la fête sur les collines et les lieux sacrés d'Analamanga, comme Ambohimanga, Imeriman­jaka et bien d'autres.
Réveillon au feu
Le programme s'aligne comme suit, à 11 heures le 11 mars, ouverture de l'exposition sur l'histoire et les us et coutumes malgaches. Et aussi, les différentes plantes médicinales et leur rapport avec le développement. À 14 h, place à la danse et la musique folkloriques qui caractérisent les régions de Madagascar. À 16 h, la cérémonie de déclenchement du « afo tsy maty » marquera la fin de la journée.
Tout cela pour réveillonner jusqu'au petit matin, premier jour du nouvel an, à coup de chansons et de jeux divers autour d'un feu de camp. Le 12 mars, à 5 h sur la place d'Andohalo, la bénédiction pour tous les gens présents sur le lieu ouvre les cérémonies. Suivront le riz au lait arrosé de miel, « vary amin-dronono tondrahan- tantely », symbolisant les souhaits de chacun pour l'année qui vient juste d'éclore. La série de discours des autorités et des personnalités commencera à 11 h. Le « zara hasina » sera l'un des rituels finals de ce « taom-baovao » malgache. Les deux journées seront conclues par du « vakodrazana », un spectacle folklorique.

Maminirina Rado

Samedi 02 fevrier 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article