Le riz

Publié le par Alain GYRE

LE RIZ

 

 

 

Le riz est un plat national et dans certaines familles, on en mange matin, midi et soir.

Les Malgaches ne salent jamais le riz en vue du ranon’ampango (eau de cuisson du riz), sauf certains malgaches d’origine étrangère.

Les riz est absent de la table seulement lorsqu’on y trouve des préparations salées à base de tubercules et de bananes.

        Toutes les familles de brousse et certaines des villes ont leur réserve de paddy (riz non décortiqué) pour l’année. On peut voir encore aujourd’hui des femmes et des enfants piler le riz. Durant ma jeunesse j’ai eu souvent l’occasion et même l’obligation de piler seule, à deux et  pour les grandes réunions, à trois, quatre ou cinq.

        Dans la province de Tana, il existe des kiosques s’appelant « vary mitsangana » (riz debout) où il est servile « vary amin’ny anana » (riz aux brèdes), des « saucisses gasy » (saucisses malgaches grillées), sans oublier le « sakay voadisa » « purée de piment).

        Même pour le nourrisson, le riz est important car il est le passage obligatoire entre l’allaitement et l’alimentation à,la cuillère.

Les anciens disent que le bébé ne peut s’asseoir qu’après avoir mangé son « sosoa-sabeda » (riz mou.

 

 

 

 

Angeline Espagne-Ravo

Ma Cuisine malgache

Karibo sakafo

Edisud

Publié dans Cuisine Malagasy

Commenter cet article