Le riz et le manioc

Publié le par Alain GYRE

Le riz et le manioc

 

Un jour, dit-on, le Riz apostropha le Manioc: "Je vais faire de toi mon aide de camp, mon gars!"

Quand il entendit cela, le Manioc était furieux et répondit: "Mais qu'est-ce qui nous différencie pour que tu fasses de moi ton aide de camp?"

Le Riz répondit: "Si tu es fâché que je te prenne comme aide de camp - puisque tu penses que nous avons les mêmes droits - Eh bien prouves-moi le! Car toi tu es le manioc qui sert de complément de nourriture, et moi je suis le riz qui fait tenir toute l'année!".

Et le Manioc rétorqua: "Voici, mon gars, ce qui nous fait ressembler, alors écoutes bien pour que tu n'aies plus de paroles déplacées envers moi:

" Nous sommes des nourritures efficaces, tous les deux.

" De toi on en fait une boisson avec le fond de marmite, de moi on en fait de bonnes tranches.

" De toi on en fait de la soupe un peu épaisse, moi on peut me manger cru et frais.

" Tu ne perds pas ta paille, moi je ne perds pas mes tiges. (ndtr: les deux servent de fourrage)

" Tu ne perds pas ton écorce, moi je ne perds pas mes feuilles.

" Tu assures le dîner, je suis pour le petit déjeuner.

" Tu es stocké dans le silo, moi dans des grandes jarres.

" Tu es rangé au grenier, moi au rez de chaussée.

" Tu es mis dans des paniers, moi dans des sacs.

" Tu es porté sous le bras, moi à bout de bras.

" Tout cela, mon gars, nous font ressembler: pareils au hameau, les mêmes dans les champs. L'un est le conjoint, l'autre l'enfant.

Quand il entendit cela, le Riz capitula en disant: "Laisses, mon gars, en fait nous avons les mêmes droits. Et en plus, tu gardes l'avantage de servir dans les moments difficiles.

 

"Angano angano, arira arira. Izaho mpitantara, ianareo mpihaino!"

Tiré du "anganon'ny Ntaolo"

 

Publié dans Contes sur la toile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article