Le Sud dévasté: Camille Vital se mobilise

Publié le par Alain GYRE

 

Le Sud dévasté: Camille Vital se mobilise

 

 

Lundi, 25 Février 2013

13 morts, 17 blessés et 17 092 sinistrés. Le bilan du passage du cyclone Haruna dans le Sud s’avère très lourd pour la population locale tant sur le plan humanitaire que matériel. Selon toujours les derniers chiffres avancés par le BNGRC (Bureau national de gestions des risques et des catastrophes), 6 153 personnes sont déclarées sans abris et 911 cases sont détruites ou décoiffées, sans parler des 1 042 habitations inondées. Hélas, la liste est encore longue. La communauté internationale se fout éperdument du sort de ces sinistrés…

Face à cette catastrophe sans précédent qui s’abat sur cette partie du pays, le Camille Vital, ambassadeur de Madagascar auprès de la Confédération helvétique et non moins natif de cette région de l’île, s’est rendu hier à Toliara pour constater de visu les réalités sur place et apporter son encouragement à la population. Ainsi, il a fait appel aux bailleurs de fonds et surtout à la solidarité de tous les Malgaches.

De Morombe à Toliara en passant par Sakaraha, nombreux districts et villages, se trouvant sur le passage du cyclone, sont actuellement privés d’électricité et d’eau potable, ce qui pourrait favoriser dans les prochains jours la propagation des maladies diarrhéiques. D’autant plus que, le manque d'électricité affecte en particulier les hôpitaux et autres centres de santé qui fonctionnent par groupes électrogènes mais avec des stocks de carburant limités.

En outre, des bureaux administratifs et des écoles ont été aussi sérieusement endommagés tout comme l’aéroport de Toliara qui est inondé. A cet effet, la compagnie Air Madagascar a annoncé la suspension des vols en direction de Toliara jusqu’à nouvel ordre. Comme le cas à Sakaraha, 70% des maisons sont détruites, trois écoles ont perdu leurs toitures, de nombreux quartiers sont également inondés.

Aux dernières nouvelles, le cyclone Haruna après avoir longé la côte sud-ouest de la Grande Ile et traversé la partie sud du pays est sorti en mer, samedi vers 9 heures du matin. Son centre se trouvait dans l’océan Indien, à 550km au sud-est de Taolagnaro, hier vers la fin d’après-midi.

Toutefois, d'après les prévisions du service météorologique malgache, le mauvais temps devrait encore perdurer, pour les deux jours à venir, avec des pluies abondantes sur l'ensemble du Sud du pays. A l’heure actuelle, la situation pluviométrique est d’ores et déjà excédentaire pour les stations suivantes : Toamasina, Mananjary, Taolagnaro, Toliara, Morombe, Antsirabe, Fianarantsoa, Ranohira.

En outre, pour en revenir aux actions menées par les autorités malgaches, le président de la Transition, Andry Rajoelina, effectuera aussi à partir de ce jour jusqu’à mercredi prochain, une descente dans les localités les plus touchées par le passage du cyclone, à savoir, Morombe, Sakaraha, Toliara I et Toliara II. A cette occasion, Andry Rajoelina apportera également des aides d’urgence aux sinistrés, d’après un communiqué d’Ambohitsorohitra. Quant à Omer Beriziky, il brille par son inaction… Idem pour les autres chefs d’institution dont Mamy Rakotoarivelo. Pourtant, ce dernier semble surtout intéressé par la situation des gens du Sud quand il s’agit de parler de ce qu’il a estimé comme fiasco des forces de l’ordre dans la traque des dahalo.

R. V. et S. R.

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article