Le zoo de Thoiry s'engage pour les lémuriens

Publié le par Alain GYRE

Le zoo de Thoiry s'engage pour les lémuriens de Madagascar en juillet


PARIS - Nourrissage des lémuriens, informations sur la faune et la flore malgaches : le zoo de Thoiry (Yvelines) s'engage durant tout le mois de juillet aux côtés de Madagascar grâce à de nombreuses animations pour informer les visiteurs des menaces qui pèsent sur la biodiversité de l'île.

Sur le Stand Conservation, au cœur de la promenade à pied, l'équipe pédagogique explique au public les menaces qui pèsent sur les lémuriens et évoque des solutions pour préserver la faune et la flore de cette grande île, a indiqué mardi l'établissement dans un communiqué.

A 15h30, le nourrissage des lémuriens est un moment privilégié pour échanger avec les soigneurs et mieux connaître ces petits primates emblématiques de l'île, a-t-il précisé

Selon le parc animalier, la faune malgache, endémique et particulièrement menacée, est représentée par quatre espèces de lémuriens : le maki vari (varecia variegata), considéré en danger critique d'extiction par l'Union internationale pour la Conservation de la nature (UICN), le maki catta (lemur catta) quasi menacé. Quant au lémur à front blanc (eulemur albifrons) et lémur noir (eulemur macaco macaco), ils sont classés vulnérables.

Par ailleurs, depuis 2009, le parc zoologique finance, grâce au fonds de dotation Thoiry Peaugres Conservation, des programmes de protection des animaux dans leur environnement naturel, comme le grand hapalémur (prolemur simus), l'espèce de lémuriens la plus menacée de Madagascar, dont il ne resterait que 500 spécimens à l'état sauvage.

AFP / 03 juillet 2012

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article