Les enfants malgaches : Principaux outils de communication

Publié le par Alain GYRE

Les enfants malgaches : Principaux outils de communication       

Jeudi, 27 Mars 2014

Depuis un certain temps, on a constaté un engouement des grands organismes envers les enfants malgaches. En effet, quand il s’agit de faire des sensibilisations pour une cause en particulier, la plupart des organismes se tournent vers les enfants.

 

Les raisons à cela sont simples : depuis la crise et la cherté de la vie qui va en empirant, il a été constaté que les adultes ne sont plus réceptifs aux différentes sensibilisations.

 

C’est sans étonnement qu’on constate alors que quel que soit l’objet de la sensibilisation, tous se tournent vers les enfants qui sont les plus réceptives à ce sujet. Cette semaine seulement, le service de la météorologie, persuadé que les enfants sont l’avenir de cette nation et en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur, travaille sur la manière de mettre dans le programme de l’enseignement fondamentale la météo et le climat. Ceci étant fait vu les conséquences dramatiques des changements climatiques auxquels notre pays doit faire face. « Le but de ce programme est de familiriaser les jeunes aux problèmes liés aux changements climatiques afin qu’ils puissent prendre le relai et qu’ils puissent être nos porte-parole et conscientiser leurs parents », explique le directeur général de la Météorologie, Nimbol Raelinera. Ainsi donc, lors de la célébration de la journée météorologique, les jeunes ont été mis en avant à travers des échanges et un débat ouvert parlementaire.

 

L’ONG Làlana, pour assurer la propreté des canaux d’évacuation d’eau, a également misé sur les plus petits à travers des sensibilisations dans les écoles primaires sur l’importance de maintenir les canaux propres. A travers ces sensibilisations, le but est que ces enfants puissent montrer le model aux adultes afin que ces derniers prennent conscience de l’importance de la chose. Les jeunes sont l’avenir de la nation malgache, et ils commencent peu à peu à comprendre les rôles qui leur sont attribués dans notre société.

 

Y.L

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article