Les êtres vivants.

Publié le par Alain GYRE

245 Les êtres vivants.

 

 

Après quelque temps de séjour sur la terre, le fils du Zanahary s'y plaisait beaucoup et il décida d'y demeurer toujours, et de demander à son père des êtres pouvant l'aider à vivre.

Le Zanahary écouta la prière, réunissant par couple les différentes espèces d'êtres
vivants auxquels il donna à emporter leur nourriture, il mit le tout dans une grande sobika (1) fermée et la jeta à travers les airs.

Un bruit effrayant se produisit, ce fut le varatra (2).

La sobika, heurtant la terre fut déchirée, tous les Etres vivants qu'elle renfermait sortirent et on vit apparaître les bœufs, les moutons, le cheval, etc.

Parmi ces êtres, certains plurent particulièrement au fils du Zanahary qui les soigna
et les garda près de lui les autres furent mis en liberté.

Telle fut l'origine des animaux domestiques et des animaux sauvages.

 

(1)   Grande corbeille.

(2)   Le tonnerre

 

Contes de Madagascar

Charles RENEL (1866 – 1925)

Librairie Ernest LEROUX

PARIS

 

Publié dans Contes de Madagascar

Commenter cet article